Yvon Garlan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour la commune, voir Garlan.
Yvon Garlan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Titre honorifique
Professeur émérite

Yvon Garlan (né en 1933) est un historien français.

Il est spécialiste de l'Antiquité classique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1933[1], Yvon Garlan est ancien élève de l'École normale supérieure (promotion L1955)[2].

Spécialiste de l'Époque hellénistique, il est professeur émérite d'histoire ancienne à l'université Rennes-II[1].

En , il fait partie des 34 signataires de la déclaration rédigée par Léon Poliakov et Pierre Vidal-Naquet pour démonter la rhétorique négationniste de Robert Faurisson[3].

Depuis 1991, il est correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Guerre dans l'Antiquité, Nathan, 1972 (notice BnF no FRBNF35436792).
  • Recherches de poliorcétique grecque, École française d'Athènes, 1974 (notice BnF no FRBNF34561505).
  • Avec Claude Nières, Les Révoltes bretonnes de 1675, Éditions sociales, 1975 (notice BnF no FRBNF34569486).
  • Les Esclaves en Grèce ancienne, Maspero, 1982 (ISBN 2-7071-1321-2).
  • Vin et amphores de Thasos, École française d'Athènes, 1988 (ISBN 2-86958-016-9).
  • Guerre et économie en Grèce ancienne, La Découverte, 1989 (ISBN 2-7071-1811-7).
  • Avec Yannick Lageat, Pleumeur-Bodou : chronique d'une commune trégorroise entre l'Ancien régime et la révolution spatiale, Association de recherche sur le passé, 1994 (notice BnF no FRBNF35721031).
  • Les Timbres amphoriques de Thasos, École française d'Athènes, 1999 (ISBN 2-86958-190-4).
  • Les Timbres céramiques sinopéens sur amphores et sur tuiles trouvés à Sinope, Institut français d'études anatoliennes Georges-Dumézil, 2004 (ISBN 2-906053-86-4).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice BnF.
  2. Recherche sur archicubes.ens.fr.
  3. Valérie Igounet, Histoire du négationnisme en France, Paris, Le Seuil, coll. « La Librairie du XXe siècle », , 691 p. (ISBN 2-02-035492-6), p. 237.
  4. « Garlan Yvon », sur aibl.fr.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Brulé et Jacques Oulhen (dir.), Esclavage, guerre, économie en Grèce ancienne : hommages à Yvon Garlan, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Histoire », , 249 + 1 p. (ISBN 2-86847-289-3).
  • « Garlan Yvon », sur maitron-en-ligne.univ-paris1.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]