Yvon Brès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yvon Brès, né à Montpellier le , est un philosophe français, professeur émérite de l'université Paris VII et codirecteur de la Revue philosophique de la France et de l'étranger.

Parcours[modifier | modifier le code]

Yvon Brès fait ses études secondaires aux lycées de Nîmes et de Montpellier.

Platon : la philosophie

Il entre à l'École normale supérieure en 1946 et passe l'agrégation de philosophie en 1951[1], qu'il réussit en tant que major, devant Michel Foucault, 2ème[2]. Sa thèse de doctorat porte sur « La psychologie de Platon »[3],[4],[5],[6],[7]. Il soutient aussi une thèse complémentaire sur « Karen Horney et le destin de Freud en Amérique ».

Il est professeur émérite de l'université Paris VII, où il a enseigné dans l'UFR des Sciences humaines et cliniques.

Depuis 1972, Yvon Brès est d'abord directeur, puis codirecteur, de la Revue philosophique de la France et de l'étranger[8].

Avec Platon[modifier | modifier le code]

Yvon Brès est l'éditeur scientifique de deux textes de Platon : La République et Banquet (-375)[9].

Il est coauteur des « dossiers du professeur » d'accompagnement de ces deux textes à l'usage des enseignants.

Philosophie et psychanalyse[modifier | modifier le code]

Freud et la psychanalyse

Par ses travaux et son enseignement, Yvon Brès s'est notamment consacré à l'étude des relations entre la philosophie et la psychanalyse[10].

Plusieurs de ses ouvrages sont consacrés à la psychanalyse. Il fut l'un des membres du comité de rédaction de la revue Psychanalyse à l'université (créée par Jean Laplanche en 1975).

Auteur de nombreux articles, autant dans le domaine de la philosophie et des Sciences humaines en général que dans celui de la psychologie et de la psychanalyse, il a en particulier beaucoup écrit dans Psychanalyse à l'université[11]. Brès est également l'auteur d'un certain nombre d'articles dans le Dictionnaire international de la psychanalyse.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Comme éditeur scientifique[modifier | modifier le code]

  • Platon (0427?-0348? av. J.-C.),
    • La République (-03), livres VI et VII, Traducteur: Victor Cousin (1792-1867), Paris, Hachette 1996.
    • Banquet (-375), Traité sous forme de dialogue, texte intégral, Traducteurs: Janick Auberger, Georges Leroux, Paris, Hachette, 1998.

Comme coauteur[modifier | modifier le code]

  • Platon, “La République”, dossier du professeur, Paris, Hachette éducation , 1996.
  • Platon, le “Banquet”, dossier du professeur, Paris, Hachette éducation , 1998.

Articles[modifier | modifier le code]

  • Dans la Revue philosophique de la France et de l'étranger:
    • « L'avenir du judéo-christianisme ou : La religion dans les limites de la simple illusion », Revue philosophique de la France et de l'étranger, vol. tome 126, no. 4, 2001, p. 435-480.
    • « L'avenir du judéo-christianisme ou : La religion dans les limites de la simple illusion (suite et fin) », Revue philosophique de la France et de l'étranger, vol. tome 127, no. 1, 2002, p. 55-83.
    • « Home, Carus, Hartmann. (histoire de l'inconscient) », Revue philosophique de la France et de l'étranger, vol. tome 129, no. 2, 2004,p. 225-230.
    • « L'interprétation du rêve », Revue philosophique de la France et de l'étranger, t. 128, 2003/3, p. 361-364
    • « Freud aux deux bouts », Revue philosophique de la France et de l'étranger, t. 133, 2008/1, p. 43-62, p. 43-62 [lire en ligne].
    • « Jean Laplanche (21 juin 1924-6 mai 2012) », Revue philosophique de la France et de l'étranger, t. 137, 2012/3, p. 441-442 [lire en ligne]
  • Quelques-uns parmi les nombreux articles d'Yvon Brès parus dans la revue Psychanalyse à l'université:
    • « L'enseignement de la psychanalyse: enseignement professionnel et enseignement universitaire », Psychanalyse à l'Université, vol. 4, no 13, 1978.
    • « Psychanalyse et philosophie en France depuis 1940 », Psychanalyse à l'Université, vol. 5, no 19, 1980.
    • « Intérêt de la psychanalyse, intérêt pour la psychanalyse », Psychanalyse à l'Université, vol. 6, no 21, 1980.
    • « La psychanalyse comme idéologie religieuse? », Psychanalyse à l'Université, vol. 8, no 29, 1982.
    • « Modestie des philosophes: modestie des psychanalystes ? », Psychanalyse à l'Université, vol. 11, no 44, 1986.
    • « Freud au ras des pâquerettes. Une psychanalyse psycho-neurologique ? », Psychanalyse à l'Université vol. 19, no 74, 1994.
  • Dans d'autres revues :
  • Articles d'Yvon Brès dans le Dictionnaire international de la psychanalyse (dir. Alain de Mijolla), 2002, 2005, 2013: 2 vol. (1.A/L et 2. M/Z), Paris, Hachette-Littérature, (ISBN 9782818503393):

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice Auteur Puf [1].
  2. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 | Ressources numériques en histoire de l'éducation », sur rhe.ish-lyon.cnrs.fr (consulté le 30 septembre 2018)
  3. Joseph Moreau, « Yvon Brès, La psychologie de Platon (Publications de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Paris-Sorbonne : Série « Recherches », t. XLI), 1968 », Revue des Études Anciennes, vol. 71, nos 1-2,‎ (lire en ligne)
  4. Michel Narcy, « La psychologie de Platon. (Publications de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Paris-Sorbonne, série « Recherches ») », Archives De Philosophie, vol. 35, no 3,‎ (JSTOR 43033468)
  5. Jean-Pierre Vernant, « Yvon Brès. La psychologie de Platon », Journal de psychologie, no 68,‎ (lire en ligne)
  6. Luc Brisson, « Platon psychanalysé [note critique] », Revue des Études Grecques, vol. 86, no 409,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Norman Gulley, « Plato and Freud - Brès Yvon: La Psychologie de Platon. », The Classical Review, vol. 20, no 2,‎ (DOI 10.1017/S0009840X00262203)
  8. Source de plusieurs des informations fournies sur le parcours d'Y. Brès: « Savoirs ENS », site consulté le 8 octobre 2017 [2].
  9. Yvon Brès, BnF data:[lire en ligne].
  10. Témoin, par exemple, le texte remanié par l'auteur d'un « exposé d’initiation fait devant des étudiants de première année de médecine d’une université lyonnaise le 24 mars 1997 »: Yvon Brès, « L’apport freudien » (note 1 pour la citation), Le Portique, Numéro 2 - 1998 - Freud et la philosophie, [3].
  11. Les articles d'Yvon Brès dans Psychanalyse à l'université ainsi que tous les « documents écrits, dirigés et traduits » de cet auteur sont répertoriés sur le site de la Bibliothèque Sigmund Freud (BSF), consulté le 9 octobre 2017: [4].
  12. Jean-Marc Gabaude, « L'être et la faute : essais psychanalytico-philosophiques, coll. «Perspectives Critiques» by Yvon Brès; La souffrance et le tragique. Essais sur le judéo-christianisme, les tragiques, Platon et Freud, coll. «Perspectives Critiques» », Revue Internationale de Philosophie, vol. 48, no 89,‎ (JSTOR 23949484)
  13. Pierre Gibert, « Recension », Etudes, no 5,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]