Yvette Théraulaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théraulaz.
Yvette Théraulaz
Yvette Théraulaz.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Yvette Théraulaz née le à Lausanne[1], est une actrice et chanteuse Suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études musicales, elle suit des cours à l'École romande d'art dramatique au Conservatoire de Lausanne, avec un diplôme en 1964 et un an chez Tania Balachova à Paris. Très rapidement, elle s'engage dans des aventures théâtrales qui ont une dimension sociale, voire politique.

À l'âge de 14 ans, elle a joué dans Sainte Jeanne des abattoirs de Bertolt Brecht, mise en scène par Benno Besson. Dès 18 ans et pour quelques années, elle joue au Théâtre Populaire Romand.

À l'âge de trente ans, elle fait ses débuts dans la chanson. Elle participe au festival de Bourges, en 1982 et 1986.

À la fois chanteuse, pianiste et flûtiste, elle jongle avec théâtre musical et récitals. Comme comédienne, elle travaille en Suisse, en France et en Belgique. Comme chanteuse, elle fait des tournées en Suisse, France, Belgique, Allemagne, Pologne, Québec.

Prix[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Fais attention !. Rééd. CD en 1993 avec 10 titres inédits
  • 1981 : Petit enfant (live). Rééd. CD en 1993 avec 7 titres inédits
  • 1984 : Amour brisé. Rééd. CD en 1993 avec 6 titres inédits
  • 1991 : Tu es (live)
  • 1992 : Rien ne me manque... sauf moi-même
  • 1996 : À table ! (double CD live avec Pascal Auberson)
  • 2001 : ...se faire horizon... (double CD live)
  • 2005 : À tu et à toi (live)
  • 2008 : Histoires d'elles
  • 2011 : Comme un vertige
  • 2013 : Les Années
  • 2015 : Ma Barbara ( double CD live)[2]

Spectacles chantés[modifier | modifier le code]

De janvier 1977 jusqu'en 1991 plusieurs spectacles chansons -femmes tournées en Suisse France Québec Belgique Allemagne

  • 1977 : Chansons femmes I - Fais attention spectacle musical présenté dès 1978 dans tous les cycles d’orientation à Genève
  • 1977 : Chansons femmes II - Petit enfant
  • 1977 : Chansons femmes III - Amour brisé
  • 1977 : Chansons femmes IV - Je ne sais pas aimer
  • 1980 : La Vie quotidienne Spectacle musical à partir de textes d’auteurs suisses choisis par Yvette Théraulaz et mis en musique par Jacques Siron et Michel Bastet
  • 1991 : Rien ne me manque sauf moi-même mise en scène Joël Jouanneau créé au Festival du Belluard à Fribourg
  • 1996 : A table avec Pascal Auberson
  • 1999 : Se faire horizon mise en scène Anne-marie Delbart
  • 2005 : A tu à toi mis en musique par Lee Maddeford et Bernard Amoudruz, mise en scène Jean-Claude Berutti et Daren Ross
  • 2007 : Histoires d'elles mise en scène de Jean-Paul Wenzel
  • 2011 : Comme un vertige Mise en scène François Gremaud
  • 2013 : Les Années
  • 2016 : Ma Barbara, conversation avec Barbara Mise en scène Philippe Morand Avec Lee Maddeford

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

  • 1969 et 1970 : La Bataillère et L’Hypothèque réalisés par Frédéric Gonseth
  • 1978 : Odo toum, d’autres rythmes réalisé par Costa Haralambis
  • 1979 : Les Petites Fugues d'Yves Yersin : la pompiste
  • 1982 : Les Sept Vies d’Anne Cuneo réalisé par Adrian Marthaler
  • 1982 : Parti sans laisser d’adresse de Jacqueline Veuve
  • 1985 : Les Poings fermés réalisé par Jean-Louis Benoît
  • 1997 : Chronique réalisé par Pierre Maillard

Pour la télévision romande, elle a joué dans divers téléfilms importants:

  • 1969 : Vivre ici réalisé par Claude Goretta, avec Maurice Garrel
  • 1977 : L’avortement, reconstitution diffusée par “Tell Quel” avant la votation sur la solution dite “des délais”
  • 1978 : Docteur Erika Werner feuilleton (de six épisodes de 60’) réalisé par Paul Siegrist
  • 1980 : Ce fleuve qui nous charrie réalisé par Raymond Vouillamoz, avec Jean-Luc Bideau
  • 1982 : Merette réalisé par Jean-Jacques Lagrange

Plusieurs documentaires ou émissions lui ont été consacrés, dont:

  • 1981 : Portraits d’artistes suisses première demi-heure de “Dimanche soir” (RTS 18.10.1981)
  • 1989 : Yvette Théraulaz entretien avec Jacques Huwiler, “Racines” (RTS – 18.02.1990)
  • 1991 : Yvette Théraulaz. Comédienne chanteuse - portrait filmé (Plans-Fixes n° 1098)
  • 1998 : Yvette Théraulaz invitée de “Zig Zag Café” (RTS diffusion les 14, 15, 16, 17.04.1998)
  • 2001 : Portrait, Yvette Théraulaz. Chanteuse comédienne réalisé par Maurizio Giuliani et Serge Villat, en collaboration avec Philippe Lüscher à l’occasion de la remise du Prix de la Fête du Comédien au Théâtre du Grütli, à Genève
  • 2003 : Entretien avec Mme Yvette Théraulaz, par Laure Speziali, “Racines” (RTS 12.10.2003)
  • 2007 : Yvette Théraulaz interrogée par Raphaëlle Aellig, “Singulier” (RTS – 16.09.2007)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1965: Jeunesse 65, création collective du Théâtre Populaire Romand (TPR), présentée auparavant dans cette version d’abord au Festival de Bourges,
  • 1966: Le Soleil et la Mort de Bernard Liègme, avec le TPR, mise en scène Charles Joris, rôle d’Amalia (femme du héros assassiné Lambrakis)
  • 1967: Les Petits Bourgeois de Maxime Gorki mise en scène Gaston Jung (tournée en février et en automne 67)
  • 1967: Molière et nous, quelques scènes du Bourgeois gentilhomme destiné par le TPR aux adolescents, mis en scène par Charles Joris, présenté nonante-sept fois jusqu’à la fin de l’année
  • 1968: Pierre et le Loup, création collective d’après Prokoviev ; avec la troupe du Centre Dramatique Romand (CDR) à Lausanne, spectacle pour enfants
  • 1969: “Candidat 4” dans America Hurrah de Jean-Claude van Itallie mise en scène par Charles Apothéloz
  • 1969: “Ordre et Désordre” à la place de la Palud à Lausanne, contre la censure par refus de subventionnement de deux créations prévues par le CDR : La Clinique du Dr Helvetius de Michel Viala et Vietnam Diskurs de Peter Weiss
  • 1969: reprend le rôle de “B” dans La Vie secrète de Leopold S… essai burlesque et création collective du TPR sur le thème de l’espionnage
  • 1969: Le Prince travesti de Marivaux, avec le TPR, mise en scène Charles Joris
  • 1969: Cabaret 70 du TPR en chantant des chansons de l’Opéra de quat’sous de Brecht / Weill
  • 1970: Création collective du TPR, menée à partir d’animations dans les classes, Le Journal, service public-entreprise commerciale, spectacle destiné aux élèves adolescents
  • 1970: La Double Migration de Job Cardoso de Pierre Halet, création par le TPR, mise en scène de Charles Joris
  • 1971: Antonio Salvi est mort : enquête sur l’accident de chantier d’un ouvrier étranger, première version de la création collective du TPR qui deviendra Le Dossier Antonio Salvi
  • 1971: Les Méchants Cuisiniers de Günter Grass mis en scène par Richard Vachoux au Nouveau Théâtre de Poche à Genève
  • 1972: Britannicus de Racine mis en scène par Armen Godel, avec le Théâtre de l’Atelier à la Maison des Jeunes de Saint-Gervais
  • 1972: Elle joue dans un Spectacle Prévert, qu’elle réalise avec Gérard Despierre et Roger Cuneo et présente dans les écoles vaudoises
  • 1972: Baal de Bertolt Brecht par l’Atelier de Genève mis en scène par François Rochaix au Théâtre de Carouge
  • 1973: Les Fourberies de Scapin de Molière mises en scène par Angelo Corti à Vidy au Centre Dramatique
  • 1973: Elle joue et réalise avec Jean-Pierre Malo Les Bourreaux ordinaires d’Anne Cuneo, au Théâtre du Lapin Vert à Lausanne
  • 1974: Elle fonde le collectif de création T’Act avec cinq autres comédiens et André Steiger (mise en scène), Roland Deville (scénographie), Bernard Bengloan (dramaturgie)
  • 1974: Elle tient avec deux autres comédiens le texte de Forêt profonde d’Anne Cuneo, chorégraphie et mise en scène de Raoul Lanvin, avec le Ballet-Théâtre à Vidy
  • 1975: Le Voleur d’épouses de Kuan Han K’ing (Guan, Han Qing), adapté par Bernard Bengloan et mis en scène par André Steiger
  • 1975: Avec le T’Act, L’Impresario de Smyrne de Goldoni adapté par Bengloan et mis en scène par Steiger
  • 1975: Avec le T’Act elle joue Tognina, une des trois cantatrices rivales de L’Impresario de Smyrne de Goldoni adapté par Bengloan et mis en scène par Steiger
  • 1976: Elle joue à Vidy Isabelle, dame de la Cour dans Yvonne, princesse de Bourgogne de Gombrowicz, mise en scène par Martine Paschoud
  • 1976: Elle joue dans La Grande Rage de Philippe Hotz de Max Frisch mise en scène par Philippe Mentha
  • 1976: Elle joue à Vidy Madame Amelin dans Les Acteurs de bonne foi de Marivaux réalisés par le T’Act, mise en scène d’André Steiger
  • 1976: Elle crée le rôle de Julie dans L’Amérique de Jacques Probst, réalisation collective avec les comédiens François Berthet et Roland Sassi à la Salle Patiño à Genève
  • 1977: Elle joue Iris, messagère des dieux, dans La Tempête de Shakespeare mise en scène par Philippe Mentha à Vidy pour le Centre Dramatique de Lausanne
  • 1977: Elle crée en français la Poupée dans "Sur l’Alpe" de Hansjörg Schneider (Sennentuntschi), et Phyllis, épouse de Sir Morgan dans le prologue de Michel Beretti, mise en scène collective des comédiens avec collaboration d’André Steiger
  • 1978: Elle joue Rosaure dans La vie est un songe de Calderon mise en scène par Hervé Loichemol. Au Théâtre de Carouge
  • 1978: Elle chante à la Salle Patiño à Genève accompagnée du pianiste François Creux, entre des séquences jouées par Jean-Luc Bideau et Carlo Brandt, dans un Montage Brecht réalisé par Edna Politi et Philippe Albera
  • 1978: Elle chante au Petit-Odéon à Paris, représentant la jeune chanson romande avec Pierre Chastellain, dans le cadre d’une opération du CDL
  • 1980: Elle joue Marguerite Gautier et huit autres rôles dans Au malheur des dames de Michel Beretti, mis en scène par André Steiger produit par le CDL
  • 1980: Elle chante au théâtre du Havre et en parade dans le cadre d'une opération Pro Helvetia
  • 1981: Elle joue Thérèse dans "Victor ou les Enfants au pouvoir" de Roger Vitrac mis en scène par André Steiger, production du CDL présentée au Stadttheater de Berne début avril
  • 1981: Elle joue Dorine dans Tartuffe et Martine dans "Les Femmes savantes" de Molière, diptyque mis en scène par André Steiger, produit par la Comédie et tourné au Théâtre National de Strasbourg
  • 1983: Elle tient le rôle-titre dans Vera Baxter de Marguerite Duras mise en scène par Martine Paschoud à la Passerelle de Vidy, production du CDL
  • 1984: Elle joue la Femme mariée et la Comédienne dans "La Ronde de Schnitzler" mise en scène par Martine Paschoud au Nouveau Théâtre de Poche de Genève
  • 1984: Elle joue Madame X dans La Plus Forte et Tekla dans Créanciers, deux des trois pièces de Strindberg réunies sous le titre Le Combat des Cerveaux et mises en scène par Michel Voïta au Poche à Genève
  • 1985: Elle joue Clotilde, c’est-à-dire La Parisienne puis la Veuve (ajoutée en épilogue), d’Henry Becque, dans une mise en scène de Martine Paschoud au Poche de Genève
  • 1985: Elle joue seule en scène Credo d’Enzo Cormann réalisé par Armand Deladoëy au Poche de Genève
  • 1986: Elle reprend ses deux rôles dans La Ronde de Schnitzler par Martine Paschoud, à la Passerelle du Théâtre de Vidy à Lausanne puis au Poche à Genève
  • 1986: Elle crée la Conteuse dans Le Souffle et le Soupir de Serge Arnauld sur le parvis de la Cathédrale Saint-Pierre, à l'occasion du 450e anniversaire de la Réforme à Genève, mise en scène de Jean-Louis Martinoty, chorégraphie de Oscar Araiz
  • 1987: Elle joue dans Bastringues de Karl Valentin mis en scène par Martine Paschoud et Charles Joris au Poche
  • 1987: Elle crée Marie le personnage féminin de Nuit d’orage sur Gaza de et mise en scène par Joël Jouanneau au Poche à Genève puis tournée à Bruxelles
  • 1988: Elle joue la Reine dans Les Nègres de Jean Genet mis en scène par André Steiger à la Comédie de Genève puis à Vidy ; coproduction CDL-Comédie
  • 1988: Elle joue Varia (Barbara Mikhaïlovna) dans Les Estivants de Gorki adaptés par Maurice Taszman et mis en scène par Philippe Van Kessel à l’Atelier Sainte-Anne à Bruxelles ; repris la saison suivante et tourné notamment au Théâtre de Sartrouville
  • 1989: Elle joue Émilie dans "Émilie ne sera plus jamais cueillie par l’anémone" de Michel Garneau, mise en scène par Philippe Morand au Poche
  • 1989: Elle participe à Hurle France création collective avec pour chef de troupe Jean-Louis Hourdin, création à Marseille (présentée dans les quartiers nord) puis tournée en France
  • 1989: Elle crée Monique Collet, la mère dans Bouches décousues de Jasmine Dubé, version d’Antoinette Monod et Geoffrey Dyson, mise en scène de Serge Martin, pour le Théâtre Claque à Lausanne
  • 1990 : Les Enfants Tanner de Robert Walser, mise en scène Joël Jouanneau, Théâtre de la Bastille
  • 1991: Elle reprend Émilie dans Émilie ne sera plus jamais cueillie par l’anémone de Garneau par Philippe Morand, au Poche suivi d’une tournée romande
  • 1992: Elle joue Sichel dans Le Pain dur de Claudel mis en scène par Claude Stratz à la Comédie de Genève
  • 1992: Elle joue Nora dans Maison de poupée d’Ibsen mise en scène par Philippe Morand au Poche
  • 1993: Elle crée le personnage d’Eva, la mal-mariée dans L’Echappée de Philippe Lüscher mise en scène par Philippe Morand à la Passerelle du Théâtre Vidy-Lausanne puis au Théâtre Saint-Gervais à Genève (coproduction)
  • 1993: Elle joue Penthésilée dans Penthésilée de Kleist mise en scène par Armand Deladoëy à l’École de jazz et des musiques actuelles (EJMA), saison de l’Arsenic, à Lausanne
  • 1993: Elle reprend Nora dans Maison de poupée d’Ibsen mise en scène par Morand au Poche puis en tournée française et romande
  • 1994: Elle crée le personnage de Louve tiré du texte Louve d’Alexandre Voisard mis en scène par Martine Charlet à l’Arsenic à Lausanne
  • 1994: Elle crée les rôles de Cybèle et la Mère dans Spirale la nuit de et mis en scène par Philippe Morand au Théâtre Am Stram Gram à Genève
  • 1995: Elle crée le rôle de la Mère dans Le Courage de ma mère de George Tabori traduit par Maurice Taszman et mis en scène par Philippe Van Kessel au Théâtre national de Belgique à Bruxelles puis à la Comédie de Genève du 28 février au 18 mars (coproduction) ; tournée belge en février et mars
  • 1995: Elle joue la Générale dans L’Idiot d’après Dostoïevski mis en scène par Joël Jouanneau au Théâtre Vidy-Lausanne, puis en tournée française
  • 1995: Elle donne voix au texte autobiographique Leyla, récit d’exil de la réfugiée libanaise Leyla Chammas, mise en scène par Philippe Morand à l’Atelier Volant de Lausanne, avec le musicien François Nicod ; spectacle présenté dans sept autres villes romandes
  • 1996: Elle joue et chante Le Cœur du Monde d’après Henri Gougaud, réalisation du Théâtre Musical mise en scène par Jacques Maître à la Grange de Dorigny
  • 1996 : L'Idiot d'après Fiodor Dostoïevski, mise en scène Joël Jouanneau, Théâtre national de Strasbourg
  • 1997: Elle crée la Mère dans J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne de Jean-Luc Lagarce mis en scène par Joël Jouanneau, à la Passerelle du Théâtre Vidy-Lausanne puis du 8 avril au 7 mai au Poche à Genève
  • 1998: Elle crée la Mère de Peepshow dans les Alpes de Markus Köbeli mis en scène par Robert Bouvier au Poche à Genève et du 25 février au 22 mars sous le chapiteau du Théâtre-Vidy Lausanne, puis tournée en France
  • 1998: Elle joue Madeleine dans Savannah Bay de Marguerite Duras mise en scène par Laurence Calame au Poche
  • 1999: Elle chante et joue "Perdants magnifiques" création collective du Théâtre Musical mis en scène par Anne-Marie Delbart au Poche, puis du 26 mai au 6 jun à l’Arsenic à Lausanne, spectacle présenté au Festival off d’Avignon 1999, puis en tournée et du 5 au 21 mai 2000 au Théâtre Vidy-Lausanne
  • 1999: Elle crée la Mère de Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce mise en scène par Joël Jouanneau au Théâtre Vidy-Lausanne (où elle reprend aussi en alternance son rôle dans J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne) ; tournée à Lyon cette saison-là
  • 2000: Elle reprend Émilie dans "Émilie ne sera plus jamais cueillie par l’anémone" de Michel Garneau, mise en scène par Philippe Morand ; coproduction du Poche - Genève et des Osses à Givisiez, présentée dans la plus vaste salle du Théâtre Am Stram Gram à Genève, puis en tournée suisse romande et au Québec
  • 2000 : Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce, mise en scène Joël Jouanneau, Théâtre national de la Colline
  • 2001: Elle crée la Rescapée résidant à Tchernobyl de "La Supplication" d’après Svetlana Alexievitch, mise en scène par Denis Maillefer dans la grande halle des anciens ACMV - Ateliers de constructions mécaniques de Vevey
  • 2001: Elle chante et joue Les Gauchers, en duo avec Robert Bouvier, sur des musiques de Lee Maddeford, mis en scène par Anne-Marie Delbart au Théâtre Vidy-Lausanne, et au Poche à Genève
  • 2002: Blessures au visage de Howard Barker mise en scène Jean-Paul Wenzel CDN Les Fédérés-Montluçon
  • 2002: Elle joue Lioubov, la propriétaire de La Cerisaie de Tchekhov dans la mise en scène de Jean-Claude Berutti au Théâtre du Peuple de Bussang
  • 2002: Elle crée Jenny-tout-court écrit à sa demande par Michel Beretti sur la vie de la militante communiste neuchâteloise Jenny Humbert Droz, mise en scène par Gino Zampieri à Beau-Site à La Chaux-de-Fonds (TPR), puis en tournée régionale.
  • 2003: Elle joue Lady dans La Descente d’Orphée de Tennessee Williams mise en scène par Denis Maillefer au Théâtre de Carouge
  • 2004: Elle crée en français le rôle de Mrs Toynbee dans L’Amour d’un brave type de Howard Barker mise en scène par Jean-Paul Wenzel, à la Comédie de Genève (en coproduction avec Saint-Nazaire, Montluçon, Limoges)
  • 2004: Elle donne le texte du Jeu d’Eve de Sylviane Dupuis mise en place par François Rochaix à la Cathédrale de Lausanne, préfiguration d’un spectacle qui n’a finalement pu avoir lieu faute de subvention lausannoise
  • 2005: Elle joue Titania dans Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare mis en scène par Anne-Cécile Moser en résidence aux Halles de Sierre puis à l’Espace Oriental de Vevey et en tournée romande
  • 2006: Elle joue dans la création de Méphisto / Rien qu’un acteur de Mathieu Bertholet mise en scène par Anne Bisang à la Comédie de Genève puis au Théâtre des Célestins à Lyon
  • 2006: Elle joue Gourmijskaïa, la propriétaire, dans La Forêt d’Ostrovski mise en scène par Philippe Sireuil au Théâtre National de Belgique à Bruxelles puis au Théâtre de Carouge.
  • 2007: Elle lit des Lettres de Rosa Luxembourg au Studio de la Comédie de Genève
  • 2008: Elle joue Alexandra dans Doux oiseau de jeunesse de Tennessee Williams mis en scène par Andrea Novicov à la Comédie de Genève
  • 2008: Elle joue Madame Vigneron dans Les Corbeaux d’Henry Becque mis en scène par Anne Bisang à la Comédie de Genève ; tournées suisse et française en avril-mai 2009 et 2010
  • 2009: Elle crée le rôle de la Femme à chiens dans Barbelo, à propos de chiens et d’enfants de Biljana Srbljanovic mis en scène par Anne Bisang à la Comédie de Genève ; tournée en Suisse, France, Belgique et Serbie
  • 2011: Elle lit La Folle en costume de folie de C. F. Ramuz au Festival de la Cité pour l’émission “Entre les lignes” d’Espace 2 réalisée par Jean-Michel Meyer
  • 2012: Elle crée Paméla Brenner, la mère de À découvert de Manon Pulver mis en scène par Daniel Wolf à la Comédie de Genève
  • 2013: Elle joue l’usurière et d’autres rôles dans Crime et Châtiment de Dostoïevski mis en scène par Benjamin Knobil à la Grange de Dorigny à Lausanne puis en tournée romande.
  • 2016: Elle joue un spectacle musical autobiographique, "Les années", au Théâtre de Carouge en mars et avril.

Livres[modifier | modifier le code]

  • Histoire d'Elle portrait d'Yvette Theraulaz par Florence Hugi éditions de l'Aire ( dans toutes les librairies) paru en octobre 2013
  • Yvette Theraulaz Société Suisse du Théâtre Anneau Reinhart 2013 editions Péter Lang ( en vente seulement aux éditions P.Lang. O31 306 17 17) Hocfeldstrasse 32 3012 Berne. Paru en octobre 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]