Yves Struillou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yves Struillou, né le à Paris, est un haut fonctionnaire français.

Ancien inspecteur du travail, rapporteur du contentieux au Conseil d'État, et jusqu'en , conseiller en service extraordinaire à la chambre sociale de la Cour de cassation. Il est directeur général du Travail (DGT) du au 11 septembre 2020, date à laquelle il démissionne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yves Struillou naît le à Paris[1]. Il sort diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 1981, il devient en 1984 inspecteur du travail, fonction qu'il exercera jusqu'en 1992 dans le département de l'Essonne, année ou il intègrera l'École nationale d'administration (ENA) via le concours interne[2]. Il en sortira en 1994 dans la promotion Saint-Exupéry[3]. À l'issue de l'ENA, il intègre le Conseil d'État, où il est rapporteur à la section du contentieux jusqu'en 1998.

En 1998, il est nommé conseiller technique au cabinet de la ministre du Travail, Martine Aubry. En 2000, il retourne au Conseil d'État, à la section du contentieux jusqu'en 2010. En , il devient Conseiller en service extraordinaire à la chambre sociale de la Cour de cassation.

Le , il est nommé directeur général du Travail (DGT) au ministère du Travail, alors occupé par Michel Sapin, en remplacement de Jean-Denis Combrexelle. Il continue d'occuper cette fonction sous François Rebsamen, Myriam El Khomri et Muriel Pénicaud.

Il démissionne de sa fonction le 11 septembre 2020, en pleine pandémie de covid-19, après s'être vu reprocher sa gestion de la procédure disciplinaire conduite à l'encontre d'un inspecteur du travail par sa ministre de tutelle, Élisabeth Borne[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Yves Struillou est l'auteur de plusieurs ouvrages en droit du travail[8] :

  • Pénibilité et Retraite ; (Rapport remis au COR) (Yves Struillou ; )[9]
  • Droit du licenciement des salariés protégés (2e édition) (Michel Miné - Hubert Rose - Yves Struillou ; 2002 ; Economica) (EAN 9782717842753)
  • Droit du licenciement des salariés protégés (3e édition) (Hubert Rose et Yves Struillou ; 2006 ; Economica) (EAN 9782717850864)
  • Droit du licenciement des salariés protégés (4e édition) (Hubert Rose et Yves Struillou ; 2010 ; Economica) (EAN 9782717857603)
  • Pouvoirs du chef d'entreprise et libertés du salarié (Yves Struillou et Philippe Waquet ; 2014 ; Liaisons)
  • Le guide des élections professionnelles (édition 2010/2011) (Marie-Laure Morin - Laurence Pecaut-Rivolier - Yves Struillou ; 2009 ; Dalloz) (EAN 9782247084982)
  • Le guide des élections professionnelles (édition 2016/2017) (Marie-Laure Morin - Laurence Pecaut-Rivolier - Yves Struillou ; 2015 ; Dalloz) (EAN 9782247138524)

Notes et références[modifier | modifier le code]