Yves Quéré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quéré.
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Yves Quéré
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Site web
Distinction

Yves Quéré, né en 1931 à Commercy[1], est un physicien français.

Ingénieur des mines (Paris), docteur ès sciences, il s'est consacré, au Commissariat à l'énergie atomique puis à l'École polytechnique, à la physique des matériaux et notamment à l'étude de l'interaction des particules avec les solides et à celle des effets des irradiations, situant ses travaux à la frontière entre recherche académique et applications.

Appelé à enseigner en divers lieux, notamment en Europe, aux États-Unis, en Amérique latine et en Chine, il est professeur émérite à l'École polytechnique où il fut élu président du département de physique et président du sénat des professeurs, puis nommé directeur de l'enseignement.

Membre de l'Académie des sciences depuis le , il en a été durant huit ans le délégué aux relations internationales. Yves Quéré a été élu, en 2000, coprésident de l'InterAcademy Panel (en) (IAP), qui est l'assemblée des Académies des sciences (une centaine) de par le monde. Avec Georges Charpak et Pierre Léna, il s'est investi, depuis 1996 dans cette entreprise de rénovation de l'enseignement des sciences à l'école qu'est « La main à la pâte ».

Il est nommé membre de l’Académie pontificale des sciences le [1]. Il est promu au grade de commandeur de la Légion d'honneur le .

Il épouse en 1961 France Jaulmes, théologienne protestante et auteur, dont il a trois enfants, David, Anne, et Emmanuelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]