Yves Moraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yves Moraine
Illustration.
Yves Moraine, en 2014.
Fonctions
Conseiller départemental des
Bouches-du-Rhône
Élu dans le canton de Marseille-12
En fonction depuis le
(5 ans, 3 mois et 6 jours)
Avec Sabine Bernasconi
Élection 29 mars 2015
Maire du 4e secteur de Marseille
En fonction depuis le
(6 ans, 3 mois et 4 jours)
Élection 30 mars 2014
Prédécesseur Dominique Tian
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Nationalité Française
Parti politique UDF, UMP puis LR
Profession Avocat

Yves Moraine, né le à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), est un avocat et homme politique français. Maire du 4e secteur de Marseille, il est président du groupe Les Républicains au conseil municipal de Marseille depuis 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Yves Moraine décroche un Maîtrise Carrières judiciaires puis un DEA de Droit privé[1],[2] et prête le serment d'avocat le au Barreau de Marseille. Son cabinet est installé dans le 6e arrondissement de Marseille. Ses succès lui confèrent une solide réputation.[réf. nécessaire]

En 2010, alors qu'il est Président du groupe UMP à Marseille, la presse révéle qu'il est l'avocat des taxis Marseille, épinglés pour un mélange des genres entre la Mairie, l'UMP et les sociétés de taxi[3]. Ce revers met un terme à ses chances de devenir le successeur de Jean-Claude Gaudin.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Passionné par la vie publique dès l’enfance, il concrétise son engagement politique alors qu'il est encore lycéen, en devenant président des jeunes du Centre des Démocrates Sociaux. Il est en terminale lorsqu'il se porte pour la premiere fois candidat à une élection en 1989.

Inscrit sur la liste de Jean-Claude Gaudin, il obtient son premier mandat lors de la campagne des élections municipales de 1995: Chargé de la communication en tant qu'adjoint au Maire des 6e et 8e arrondissements[4] , dont le siège est situé dans la jolie Villa Bagatelle.

Soucieux de conserver son indépendance matérielle et de rester proche des réalités du quotidien, il choisit de continuer à exercer sa profession d'avocat.

Six ans plus tard, lors des élections municipales de 2001, il est élu conseiller municipal de Marseille toujours dans le même secteur. Jean-Claude Gaudin étant réélu maire de Marseille lors élections municipales de 2008, Yves Moraine devient le président du groupe majoritaire au conseil municipal.

Aux Municipales de 2014, Yves Moraine est en 3e position sur la liste de Jean-Claude Gaudin pour les 6e et 8e arrondissements. Celle-ci récoltant 50,08 % des voix dès le premier tour, Yves Moraine devient maire de ces deux arrondissements, remplaçant Dominique Tian, qui devient premier adjoint au maire.

Lors des élections départementales de 2015 dans les Bouches-du-Rhône, il est candidat sur le canton de Marseille-12 en tandem avec Sabine Bernasconi, conseillère générale sortante et maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille. Ils sont élus au 2d tour avec 70,03% des voix. Au sein du conseil départemental, où la droite est devenue majoritaire, Martine Vassal lui confie la délégation de l’Administration générale et des Marchés publics ainsi que la présidence de la Commission d’Appel d’Offres.

Investi par son parti Les Républicains lors des élections législatives de 2017, il est candidat dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, qui comprend une partie du 6e arrondissement de Marseille, et les 4e et 5e arrondissements. Il est battu dès le premier tour, n'arrivant qu'en troisième position, derrière Cathy Racon-Bouzon, candidate LREM et Hendrick Davi, candidat LFI[5].

Au lendemain de l'effondrement des immeubles de la rue d'Aubagne, sa présence à une soirée festive sur le thème du chocolat avec Laure-Agnès Caradec, adjointe à l'urbanisme, est vivement critiquée dans les média[6],[7].

Entre les deux tours des élections municipales 2020, il est impliqué dans la récupération de procurations « simplifiées », qui évitent de se déplacer au commissariat[8],[9]: « Nous pensions que les conditions de vérification de l'identité serait assouplies vue la situation sanitaire. Et qu'une simple signature suffirait » [9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Yves Moraine vit à Marseille. Son domicile relève de la mairie des 6e et 8e arrondissements, située dans la Villa Bagatelle. Son mariage civil y a été célébré et la naissance de sa fille Carla déclarée.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. redaction, « Yves Moraine le futur député de la 5 Eme circonscription de Marseille ? », sur lautremag.news, (consulté le 12 mars 2020)
  2. Pour plus d'informations historiques sur le DEA de Droit Privé à lire ici http://droitprivegeneral.fr/la-formation/presentation/histoire-de-formation/
  3. Julien Vinzent, « Marseille : coup de tonnerre dans le système des taxis | Marsactu », Marsactu,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2016)
  4. https://www.lautremag.news/yves-moraine-l-homme-politique-du-mois/
  5. « Législatives : Yves Moraine (Les Républicains) éliminé d'un cheveu au bout d'un incroyable suspense », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)
  6. « Immeubles effondrés à Marseille : du chocolat difficile à avaler », France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur,‎ (lire en ligne)
  7. « Immeubles effondrés à Marseille : une mairie d'arrondissement critiquée pour avoir organisé une soirée chocolat le lendemain du drame », Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 12 novembre 2018)
  8. Gilles Rof, « Municipales 2020 : à Marseille, perquisition au local de la tête de liste LR, après des accusations de fraude aux procurations », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juin 2020)
  9. a et b « Municipales : Perquisitions au QG de campagne de Martine Vassal pour procurations frauduleuses », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le 13 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :