Yves Lamontagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamontagne.
Yves Lamontagne
Portrait de Yves Lamontagne
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
à MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité CanadaVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession PsychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Chevalier de l'ordre national du Québec‎ (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Yves Lamontagne (né à Verdun le [1]) est un psychiatre québécois qui a été président du Collège des médecins du Québec de 1998 à 2010[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études en médecine[3], il travaille au Biafra comme responsable des camps des enfants mutilés de guerre. Peu après, il complète des études en psychiatrie à l'Institute of Psychiatry, du King's College de Londres.

Il enseigne ensuite à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal, et agit comme président de l'Association des médecins psychiatres du Québec. Il a fondé le Centre de recherche Fernand-Seguin de l'Hôpital Louis-Hippolyte-Lafontaine.

Il a écrit près de 200 articles de nature médicale, tant au Canada, aux États-Unis qu'en Europe. Il est aussi l'auteur de 29 livres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Membre de l'Ordre du Canada[4]
  • 1996 : Chevalier de l'Ordre national du Québec[1]
  • 2000 : Prix d'excellence de l'Association des médecins psychiatres du Québec[1]
  • 2001 : Médaille du Mérite de l'Association des médecins de langue française du Canada[1]
  • 2004 : Grand Montréalais dans le secteur social[1]
  • 2005 : Prix Prestige de l'Association médicale du Québec[1]
  • 2008 : Médaille de l’Ordre du mérite de l’Association des diplômés de l’Université de Montréal[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Yves Lamontagne : Chevalier (1996) », sur ordre-national.gouv.qc.ca, article consulté le 11 juin 2012.
  2. Sara Champagne, [ « Le Dr Yves Lamontagne tire sa révérence »], dans La Presse, le 14 mai 2010.
  3. a et b Marie Lambert-Chan, « Yves Lamontagne, l’enfant espiègle de la médecine », dans la revue Les Diplômés de l'Université de Montréal, printemps 2008.
  4. « Yves Lamontagne, C.M., C.Q., M.D., F.R.C.P.(C) : Membre de l'Ordre du Canada, 1989 », sur gg.ca

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]