Yves Gauthier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yves Gauthier, lors de sa conférence sur Youri Gagarine, organisée par le groupe Côte d'Azur de l'association aéronautique et astronautique de France dans le Centre spatial de Cannes - Mandelieu

Yves Gauthier est un écrivain français né à Poitiers, Vienne, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce spécialiste de la Russie[1] a traduit en français une cinquantaine d'ouvrages de langue russe, dont Ermites dans la taïga de Vassili Peskov et plusieurs ouvrages de l'écrivain tchouktche Youri Rytkheou. Il est auteur d'une biographie de Youri Gagarine, Gagarine ou le rêve russe de l'espace et d'un récit sur l'exceptionnel tour de la Russie effectué par Gleb Travine à vélo, Le Centaure de l'Arctique. Il est en outre coauteur avec Antoine Garcia — entre autres ouvrages — de L'Exploration de la Sibérie et de L'Air et le feu.

En décembre 2009, il est l'auteur choisi pour rédiger un roman historique autour de la figure emblématique de Raphaël Elizé.

Yves Gauthier est membre sociétaire de la Société des gens de lettres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En nom propre[modifier | modifier le code]

Avec Antoine Garcia[modifier | modifier le code]

Traduction du russe au français[modifier | modifier le code]

  • Valeri Agranovsky, (Trad. Yves Gauthier), Les confessions d'un espion russe, Paris, Messidor,
  • Lemechev, (Trad.Yves Gauthier), Le Désastre écologique, Paris, Sang de la Terre,
  • Général Kobets, (Trad.Yves Gauthier), La vie quotidienne à Moscou pendant le putsch, Paris, Hachette littérature,
  • Vassili Peskov, (Trad.Yves Gauthier), Ermites dans la taïga, Paris, Actes Sud, Sélection du Reader's Digest, Babelio, (ISBN 978-2-86869-813-1)
  • Mikloukho-Maklaim, (Trad.Yves Gauthier), Le Papou Blanc, Paris, Phébus,
  • Charif et Rouslam Choukourov, préface Yves Gauthier, (Trad.Yves Gauthier), Les peuples de l'Asie centrale, Paris, Syros,
  • V. Arseniev, (Trad.Yves Gauthier), Aux confins de l'Amour, Paris, Actes Sud,
  • Valentin Pajetnov, (Trad.Yves Gauthier), Avec les ours, Paris, Actes Sud,
  • Gavriil Ksenofontov, Pref. Yves Gauthier, (Trad.Yves Gauthier), Les Chamanes de Sibérie et leur tradition orale, Paris, Albin Michel,
  • Youri Rytkheou, (Trad.Yves Gauthier), Unna, Paris, Actes Sud,
  • Léonid Grossman, (Trad.Yves Gauthier), , Les Confessions d'un Juif, Paris, Phébus,
  • Youri Rytkheou, (Trad.Yves Gauthier), L’Étrangère aux yeux bleus, Paris, Actes Sud,
  • Maria Arbatova, (Trad.Yves Gauthier), , Mon nom est femme, Paris, Jacqueline Chambon,
  • Youri Rytkheou, (Trad.Yves Gauthier), La Bible tchouktche, ou le dernier chaman d’Ouelen, Paris, Actes Sud,
  • Youri Rytkheou, (Trad.Yves Gauthier), Le Miroir de l’oubli, Paris, Actes Sud,
  • Oleg Ermakov, (Trad.Yves Gauthier), Pastorale transsibérienne, Paris, Jacqueline Chambon,
  • Dina Rubina, (Trad.Yves Gauthier), Zoom avant, Paris, Phébus,
  • Julia Latynina, (Trad. Yves Gauthier), La Chasse au renne de Sibérie, Actes Sud, 2008
  • Vladimir Makanine, (Trad. Yves Gauthier), Frayeur, Gallimard, 2009
  • Vassili Peskov, (Trad. Yves Gauthier), Des Nouvelles d’Agafia, Actes Sud, 2009, préface du traducteur
  • Ilya Boyachov, (Trad. Yves Gauthier), Le Voyage de Mouri, Gallimard, 2010, mention spéciale Prix Russophonie, 2011
  • Julia Latynina, (Trad. Yves Gauthier), Caucase Circus, Actes Sud, 2011
  • Julia Latynina, (Trad. Yves Gauthier), Gangrène, Actes Sud, 2012
  • Valentin Pajetnov, (Trad.Yves Gauthier), L’ours est mon maître, Paris, Transboréal, 2016

Conférencier[modifier | modifier le code]

Yves Gauthier met au profit du grand public ses connaissances de la Russie au travers de nombreuses conférences.

Pendant 16 ans, de 1994 à 2010, il exerce le métier de directeur de croisière sur un des navires de la flotte Inexco[6], l'Alexandre Benois, parcourant le réseau fluvial russe, et principalement la Volga. Cela lui vaut d'animer ces parcours de plusieurs conférences prononcées devant les milliers de passagers qui naviguent sur le bateau au cours des cinq mois de la saison estivale :

  • Le réseau fluvial, conférence qui s'appuie sur son livre La voie des Tsars décrivant ce gigantesque réseau permettant de relier Moscou aux cinq mers : Baltique, Blanche, Caspienne, Azov, Noire
  • L'histoire de la Russie
  • Comment les Russes voient les Français
  • La Russie moderne.

Il a aussi un auditoire attentif pour sa conférence sur Youri Gagarine, prononcée en France en diverses circonstances :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Yves Gauthier a été récompensé du :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Gauthier sur le site Transboreal
  2. « Yves Gauthier - Auteur spécialiste de la Russie », dans Cosmopif, 3 mai 2004, En ligne sur le site cosmopif
  3. Jean Soublin , « Le Cycliste des glaces », dans Le Monde, 1er juin 2001
  4. Laurent Pericone, « Amère Russie - Comédie de caractères, récit de voyage et roman policier, "Moscou sauvée des eaux" est tout cela à la fois... Grand amateur de la Russie, Yves Gauthier propose d'embarquer sur les canaux entre Saint-Pétersbourg et Moscou pour une croisière fluviale mouvementée ; une tragi-comédie réjouissante », dans [[La Tribune (France, 1868) |La Tribune]], 4 juin 2007
  5. Jean Soublin, « La conquête de l'Est...sibérien », Le Monde, 3 janvier 1997
  6. La compagnie a cessé ses activités en 2012, à la suite d'une faillite
  7. Voir le Forum de la conquête spatiale
  8. Voir le site www.planetastronomy.com
  9. en ligne sur le site du musée de l’Air et de l’Espace
  10. Voir le blog 3AF Côte d'Azur
  11. Le Prix Russophonie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]