Yves Delaporte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yves Delaporte
Portrait de Yves Delaporte
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
à VillemombleVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Anthropologue (en) et ethnologue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Yves Delaporte, est un ethnologue et anthropologue français né le à Villemomble (Seine). Désormais à la retraite, il était directeur de recherche au CNRS (1e classe).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses travaux ont porté sur les Lapons, sur l'anthropologie du vêtement, puis sur les sourds et les langues des signes. Son livre Les sourds, c'est comme ça constitue la première description ethnographique du monde des sourds. En recueillant le récit qu'un menuisier bressan lui a livré en langue des signes, il a fait entrer les sourds-muets dans la prestigieuse collection "Terre Humaine". Avec beaucoup d'autres, il revendique le droit des enfants sourds à un enseignement dans leur langue et se montre très hostile aux implants cochléaires. Ses travaux étymologiques ont ouvert un nouveau champ scientifique : l'étude des lexiques des langues signées et de leur histoire.

Yves Delaporte est docteur d’État en ethnologie.

Ethnologue pour les sourds[modifier | modifier le code]

Un soir de septembre 1992, Yves a découvert des sourds à la télévision, dans l'émission La Marche du siècle qui est dirigée par Jean-Marie Cavada. L'émission présentait à ce moment-là le sujet : Le Peuple des sourds[1]. Le lendemain de la diffusion, Yves se rend dans une bibliothèque et après quelques recherches retrouve des scientifiques étudiant la culture des sourds : Bernard Mottez pour la sociologie, Christian Cuxac pour la linguistique, Danielle Bouvet pour la pédagogie. Mais il ne trouve rien concernant l'ethnologie et entreprend d'explorer ce domaine[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Gestes des moines, regard des sourds avec Aude de Saint-Loup et Marc Renard, Éditions du Fox, 1997. 110 p.
  • 2002 : Yves Delaporte, Les sourds, c'est comme ça : Ethnologie de la surdimutité, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. « Ethnologie de la France », , 398 p. (ISBN 9782735109357).
  • 2002 : Yves Delaporte et Armand Pelletier, Moi, Armand, né sourd et muet..., Éditions Plon (collection "Terre Humaine") puis Réédition Pocket,
  • 2004 : Le vêtement lapon. Formes, fonctions, évolution. Éditions Peeters (Collection "Arctique")
  • 2004 : Le regard de l'éleveur de rennes. Essai d'anthropologie cognitive. Éditions Peeters (Collection "Arctique").
  • 2006 : Gros signes avec Joël Chalude, Éditions du Fox. Ouvrage lauréat du concours Autonomic'Art.
  • 2007 : Dictionnaire étymologique et historique de la langue des signes française. Origine et évolution de 1200 signes. Éditions du Fox,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Delaporte, Les sourds, c'est comme ça : Ethnologie de la surdimutité, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. « Ethnologie de la France », , 398 p. (ISBN 9782735109357), 1er page
  2. Yves Delaporte, Les sourds, c'est comme ça : Ethnologie de la surdimutité, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, coll. « Ethnologie de la France », , 398 p. (ISBN 9782735109357), p. 2 et 3

Liens externes[modifier | modifier le code]