Yves Christen (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yves Christen.
Yves Christen
Portrait de Yves Christen
Portrait de Yves Christen
Fonctions
Conseiller national
[1]
Président du Conseil national
20022003
Prédécesseur Liliane Maury Pasquier
Successeur Max Binder
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti radical-démocratique

Yves Christen, né le 13 juillet 1941[1], est une personnalité politique suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur-civil de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), il est associé à la réalisation du réseau routier suisse. En dernier lieu, il travaille pour l'entreprise Grisoni-Zaugg à Bulle.

Membre du Parti radical-démocratique, il est conseiller communal (1978-1985), conseiller municipal (1986-1995) et syndic (maire) de Vevey (1990-2002). Il siège au Grand Conseil vaudois de 1982 à 1986. Il entre au Conseil national en 1995 et y siège jusqu'en 2006. En 2002-2003, il est président du Conseil national.

Membre de la Commission des transports et des télécommunications puis de la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie, il s'engage avec conviction pour la promotion des énergies renouvelables. Il siège également à la Commission des institutions politiques. Il est aussi membre de la délégation chargée des relations avec le parlement français.

Il a présidé le Parti radical-démocratique vaudois et appartient à l'aile centriste de ce parti dans la ligne de Jean-Pascal Delamuraz. Il préside le Nouveau mouvement européen de Suisse (NOMES), un mouvement dont le but est l'adhésion de la Suisse à l'Union européenne (UE). Il s'est fortement engagé pour la ratification par la Suisse de la convention de Schengen et de l'accord sur l'extension de la libre-circulation des personnes aux nouveaux états membres de l'UE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biographie de Yves Christen (homme politique) sur le site Web de l'Assemblée fédérale suisse.