Yves Chalier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yves Chalier, saint-cyrien de la promotion Centenaire de Camerone (1962–1964) est l’ancien chef de cabinet de Christian Nucci, alors ministre de la Coopération sous François Mitterrand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est impliqué avec Christian Nucci dans l'affaire du Carrefour du développement. Il est alors approché par des hommes du ministre de l'Intérieur Charles Pasqua qui l'exfiltrent au Brésil en mai 1986 et récupèrent des cartons de documents compromettants[1]. À cette occasion, le directeur de DST lui délivre un faux passeport et un faux permis de conduire au nom d’« Yves Navarro », faux documents remis par Jacques Delebois, contrôleur général de la police nationale. Le , la Direction centrale de la police judiciaire lance un avis de recherche à l'encontre d'Yves Chalier[2]. Sous le coup d'un mandat d'arrêt international depuis le 9 juillet, il revient en France le 16 novembre 1986, fatigué par six mois de cavale. Arrêté et inculpé pour abus de confiance, faux en écritures publiques et privées et usage de faux, la cour d'assises de Paris le condamne le à cinq ans de réclusion criminelle. Le 8 avril 1994, la 12e chambre correctionnelle de Paris condamne Yves Chalier et Jacques Delebois à quatre mois de prison avec sursis pour infraction aux articles 153 et 154 du code pénal qui répriment la falsification et la délivrance indues de documents administratifs. Le ministre de l'Intérieur et les fonctionnaires de la DST, protégés par le secret défense, n'ont pas été cités à comparaître[3].

La Cour des Comptes déclare Chalier le 30 septembre 1992 « débiteur envers l'État » de 20,463 millions de francs (soit 3,119 millions d'euros) d'argent public détourné solidairement avec Christian Nucci. Il est placé en liquidation judiciaire le 6 mai 2010 et déclaré insolvable[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Meyssan, L'énigme Pasqua, Editions Golias, , p. 33
  2. Chronique du 20e siècle : 1986 - Editions Larousse (ISBN 2-03-503218-0)
  3. Frédéric Charpier, Les Officines. Trente ans de barbouzeries chiraquiennes, Seuil, , p. 117
  4. Yvonnick Denoël et Jean Garrigues, Histoire secrète de la corruption, Nouveau Monde éditions, , p. 74