Yversay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yversay
Yversay
Le château d'Yversay.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Vienne
Arrondissement Poitiers
Canton Migné-Auxances
Intercommunalité Communauté de communes du Haut-Poitou
Maire
Mandat
André Jimblet
2014-2020
Code postal 86170
Code commune 86300
Démographie
Population
municipale
493 hab. (2016 en augmentation de 58,01 % par rapport à 2011)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 40′ 46″ nord, 0° 12′ 59″ est
Altitude Min. 109 m
Max. 142 m
Superficie 5,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte administrative de la Vienne
City locator 14.svg
Yversay

Géolocalisation sur la carte : Vienne

Voir sur la carte topographique de la Vienne
City locator 14.svg
Yversay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Yversay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Yversay

Yversay est une commune du Centre-Ouest de la France, située dans le département de la Vienne (région Nouvelle-Aquitaine).

Géographie[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La région d'Yversay présente un paysage de plaines de champs ouverts. Le terroir se compose de groies moyennement profondes pour 88 % et de groies profondes pour 12 %[1]. Les groies sont terre du sud-ouest de la France, argilo-calcaire peu profondes -en général de moins de 50 cm d’épaisseur -, plus ou moins riches en cailloux. Ce sont des terres fertiles et saines et donc, propices à la polyculture céréalière.

En 2006, 95 % de la superficie de la commune était occupée par l'agriculture et 5 % par des zones construites et aménagées par l'homme (voirie)[2].

La forêt privée, en 2007, représente 4 hectares soit 1 % du territoire communal[3]. Les espaces boisés (la moyenne sur la région Poitou-Charentes est de 15 %, et 29,2 % pour la France) sur le territoire communal contribuent à assurer des fonctions de production (bois d’œuvre mais aussi bois énergie), de protection (espèces, qualité des eaux) et sociales (accueil du public). Les forêts les plus anciennes ou implantées dans des conditions écologiques particulières (pentes, bords de cours d'eau,...) abritent en général la biodiversité la plus forte. Mais, au cours de l’histoire, pour répondre aux besoins d'une population rurale importante, la forêt poitevine a été intensément défrichée et sur-exploitée jusqu’à la révolution industrielle. Environ la moitié des forêts actuelles du Poitou n'existait pas il y a 200 ans[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est océanique avec des étés tempérés.

D’une manière générale[5], le temps est assez sec et chaud pendant l’été, moyennement pluvieux en automne et en hiver avec des froids peu rigoureux.

La température moyenne est de 11 °C. Juillet est le mois le plus chaud (maximale absolue 40,8 °C en 1947). Janvier est le mois le plus froid (minimale absolue – 17,9 °C en 1985). 9 °C à peine sépare les moyennes minimales des moyennes maximales (cette séparation est de 6 °C en hiver et de 11 °C en été). L’amplitude thermique est de 15 °C.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom du bourg pourrait dériver du patronyme germanique d'un homme appelé Ibert ou Evricus[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[7]
Période Identité Étiquette Qualité
2001 En cours André Jimblet   Réélu en 2008 et 2014

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Poitiers, du tribunal de grande instance de Poitiers, de la cour d'appel de Poitiers, du tribunal pour enfants de Poitiers, du conseil de prud'hommes de Poitiers, du tribunal de commerce de Poitiers, du tribunal administratif de Poitiers et de la cour administrative d'appel de Bordeaux, du tribunal des pensions de Poitiers, du tribunal des affaires de la Sécurité sociale de la Vienne, de la cour d’assises de la Vienne.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[8] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
François Hollande (PS) 69 33,66 112 58,03
Nicolas Sarkozy (UMP) 38 18,54 81 41,97
Marine Le Pen (FN) 35 17,07
François Bayrou (MoDem) 28 13,66
Jean-Luc Mélenchon (FG) 13 6,34
Philippe Poutou (NPA) 8 3,90
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 6 2,93
Eva Joly (EÉLV) 5 2,44
Nathalie Arthaud (LO) 3 1,46
Jacques Cheminade (SP) 0 0,00
Inscrits 237 100,00 237 100,00
Abstentions 24 10,13 27 11,39
Votants 213 89,87 210 88,61
Blancs et nuls 8 3,76 17 8,10
Exprimés 205 96,24 193 91,90

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2016, la commune comptait 493 habitants[Note 1], en augmentation de 58,01 % par rapport à 2011 (Vienne : +1,78 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250304276308325334338335332
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
323335343323340343330290253
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
260271248224222205200194228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
198217182220237246253265449
2016 - - - - - - - -
493--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

En 2008, selon l'Insee, la densité de population de la commune était de 43 hab./km2, contre 61 hab./km2 pour le département, 68 hab./km2 pour la région Poitou-Charentes et 115 hab./km2 pour la France.

Économie[modifier | modifier le code]

Selon la direction régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Poitou-Charentes, il y a huit exploitations agricoles en 2010 comme en 2000.

Les surfaces agricoles utilisées ont passé de 358 hectares à 303 hectares. Elles sont destinées essentiellement à la culture des céréales (blé tendre)[13].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Louis-Florentin Calmeil (1798 - 1895) : psychiatre français et historien de la psychiatrie.
  • Chanoine Paul Dyversay

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chambre Régionale d'agriculture de Poitou-Charentes - 2007
  2. Observatoire Régional de l'Environnement de Poitou-Charentes
  3. Centre Régional de la Propriété Forestière de Poitou-Charentes
  4. IFEN-BD CORINE Land Cover® 2006, toutes couches « Forêt », hors espace vert artificialisé non agricole
  5. Livret simplifié de la carte des pédopaysages de la Vienne – Novembre 2012, édité par la Chambre d’Agriculture de Poitou-Charentes
  6. Le Patrimoine des communes de la Vienne en 2 tomes – Edition FLOHIC – 2002 – (ISBN 2-84234-128-7)
  7. Site de la préfecture de la Vienne, consulté le 10 mai 2008
  8. Ministère de l'Intérieur - Vienne (Poitou-Charentes), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Yversay » (consulté le 16 janvier 2016)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. Fiches communales 2000 - 2010 de la Vienne
  14. Secrétariat scientifique de l'inventaire des ZNIEFF, DREAL Poitou-Charentes , 2011