Yvan Beck (vétérinaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yvan Beck
Naissance
Domaines Médecin vétérinaire

Yvan Beck, né au Congo en 1956, est un vétérinaire belge, qui pratique à Bruxelles son métier en lien direct avec les domaines fondamentaux associés au bien-être animal : l’environnement, l’éthique, l’interdépendance entre l’homme et l’animal, le droit du vivant, les relations entre l’économie et le monde vivant[1],[2]. Depuis 1996, comme président de l’association Planète Vie, il réalise des films, publie des livres et des études, et organise des cycles de conférences et des événements afin de sensibiliser le public et le monde politique à la cause animale.

En 2019, il participe aux élections régionales (Bruxelles) sur la liste DierAnimal à la deuxième place[3]. Il ne sera pas élu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation, sa carrière vétérinaire[modifier | modifier le code]

Au Congo belge, Yvan Beck se découvre une passion pour le monde animal. De retour en Belgique, il obtient à 12 ans un diplôme d’apiculteur. Après des études en médecine vétérinaire (1981), il pratique d’emblée son métier selon une approche holistique et complète sa formation par une spécialisation en ostéopathie. Parallèlement, il se spécialise en biologie clinique et est responsable de départements vétérinaires dans différents laboratoires d’analyse médicale (1982-1992). Il crée en 1985 un département de diagnostic des maladies virales chez les carnivores domestiques, en collaboration avec l’université de Liège. De 1986 à 1990, il se fait connaître en animant quotidiennement l’émission animalière Poils et Plumes sur la chaîne de télévision belge RTL.

Etude de l’environnement, la cause animale[modifier | modifier le code]

A partir de 1990, sa carrière marque un tournant. Yvan Beck accomplit des études universitaires en sciences de l’environnement, terminant cum lauda en 1993 avec un mémoire sur la production de foie gras comme choix de société. Dans les années suivantes Yvan Beck intervint comme expert dans de nombreux procès qui menèrent à l’interdiction de la production de foie gras dans l’État de New York, de Californie et en Israël.

En 1993, il devient délégué permanent pour le comité anti-fourrure au sein de l’Institut belge de Normalisation (IBN) et expert scientifique pour cet institut à Utrecht (1994), Denver (1995) et Londres (1996). Sa rencontre avec le sénateur Roland Gillet, alors président de la délégation belge de l’IBN et défenseur de la cause animale, sera déterminante. Ensemble, en collaboration avec d’autres pays ils réussissent à faire interdire l’utilisation des pièges à mâchoire pour la capture d’espèces sauvages et le commerce de la fourrure. En 1996, Roland Gillet lui propose la présidence de son association Rassemblement pour une Nouvelle Société asbl qui fut ensuite baptisée Planète Vie.

Planète Vie [4][modifier | modifier le code]

A travers la réalisation de documentaires, la publication de livres, l’organisation d’événements, cycles de conférences et débats, l’association Planète Vie devient le medium permettant au Docteur Beck de diffuser largement un regard éthique sur les relations entre l’animal, l’homme et l’environnement et de lancer des actions concrètes sur le terrain. En 1998, une campagne contre les delphinarium aboutit à la fermeture de celui du zoo d’Anvers. Les combats de Planète vie portent sur la détention d’espèces sauvages dans les zoos, la présence d’animaux dans les cirques, la corrida, la consommation de viande, et depuis 2010 se concentrent sur l’interdépendance [5] du monde vivant et la question de la personnalité juridique des animaux. Le volet éducatif prend de l’ampleur par la diffusion de ses films et de dossiers pédagogiques dans les écoles belges et étrangères. En 2011, le documentaire Lovemeatender - selon l’idée originale et le scénario d’Yvan Beck - fut récompensé par le Magritte du meilleur documentaire .

Planète Vie initie avec l’asbl EVA le Jeudi Veggie, une journée sans consommation de viande promue par la Région de Bruxelles Capitale. En 2015, elle lance la version belge du Meat free Monday de Paul Mc Cartney. En , l’organisation d’un symposium international sur l’effondrement de la biodiversité, l’interdépendance et le droit du vivant ouvre en Belgique le débat politique de la reconnaissance des animaux en tant que personnalité juridique non humaine, dans le but de modifier le code civil et la constitution.

Yvan Beck fut également pendant plusieurs années directeur-conseil en Belgique de la World Society for the protection of animals (1995-2000). Par ailleurs, il suit depuis 1992 les enseignements de grands maîtres du bouddhisme tibétain, devenant personne de référence pour les sujets traitants du monde animal dans l’émission de télévision sagesse bouddhiste sur France 2.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’animal L’homme, la vie, trouver le sens, éditions les Eperonniers, Bruxelles, 1998.
  • Liberté pour les dauphins, éditions Labor, Bruxelles, 2000.
  • L’éthique et le bien-être animal, in La Wallonie à l’aube du XXIe siécle.
  • L’animal : de la bien-traitance au bien-être, un autre regard porté sur le monde vivant, in L’État de la Wallonie : portrait d’un pays et de ses habitants », éditions Namuroises, 2011
  • La solidarité : une évidence ou un combat, in La solidarité, soyons sagement égoïstes, les printemps de l’éthique, éditions Weyrich, .
  • Ceci n’est pas un dauphin : manifeste pour une reconnaissance juridique du monde vivant, préface de Matthieu Ricard, éditions Weyrich, 2017.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Nuit Blanche le film de l’expédition commémorative de la présence belge en Antarctique, 1897-1997. Membre de l’expédition belge qui gravit le mont Vinson en Antarctique.
  • Lovemeatender [6] documentaire produit par AT-Production et la RTBF, ainsi que Planète-Vie comme producteur associé, selon une idée originale et un scénario d’Yvan Beck. Réalisateur Manu Coeman.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Yvan Beck », sur Le Soir (consulté le 9 octobre 2019)
  2. gasp, « Le portrait de la semaine: Yvan, vétérinaire engagé dans la cause animale », RTBF, (consulté le 9 octobre 2019)
  3. admin, « Élections régionales bruxelloises 2019 : Votez DierAnimal ! », sur Planète-Vie (consulté le 26 mai 2020)
  4. admin, « Planète-Vie », sur Planète-Vie (consulté le 10 décembre 2019)
  5. (en-US) « Interdependence », sur Interdependance (consulté le 10 décembre 2019)
  6. Jan Mertens, « FRDO CFDD Persprijs | Uitreiking Love Meatender », (consulté le 10 décembre 2019)