Yuracaré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le peuple yuracaré. Pour la langue yuracaré, voir yuracaré (langue).
Yuracaré
Populations significatives par région
Population totale 3500
Autres
Langues espagnol et yuracaré
Religions catholicisme
Description de cette image, également commentée ci-après
Localisation des Yuracaré (en vert,nord de Cochabamba)

Population amérindienne de langue isolée des basses-terres boliviennes, les Yuracaré (Yuracare, Yurakaré, Yurujure) résident pour la majeure partie d'entre eux, dans les départements du Beni et de Cochabamba dans trois TCO (Territorio comunitario de origen ou « Territoire communautaire d'origine ») selon le label officiel retenu par la législation bolivienne.

Une partie des Yuracaré occupe le TCO "Yuracaré" le long du río Chaparé, certains le TCO "Yuqui-CIRI", le long des berges du Chimoré et de l'Ichilo, tandis que d'autres se trouvent dans le Parc national et territoire indigène Isiboro-Secure (TIPNIS). La population yuracaré comprise dans ces territoires et ailleurs avoisine aujourd'hui 3500 personnes. On peut estimer que plus de 50 % des Yuracaré pratiquent ou connaissent le yuracaré, mais le nombre de locuteurs est néanmoins en forte régression.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adam Lucien (éd.), 1893 Principes et dictionnaire de la langue yuracare ou yurujure composés par le R. P. La Cueva et publiés conformément au manuscrit d'Alcide d’Orbigny, Paris  : J. Maisonneuve (« Bibliothèque linguistique américaine », n° XVI), 123 p.
  • Berg Hans van den, 2009. Clero cruceño misionero entre yuracarees y guarayos. Época colonial,Cochabamba, Bolivie : Instituto Latinoamericano de Misionología (« Coleccion scriptaautochtona », n° 2), 348 p.
  • (es) Alvaro Díez Astete, « Los Yuracaré », in Compendio de etnias indígenas y ecoregiones : Amazonía, Oriente y Chaco, Centro de Servicios Agropecuarios y Socio-Comunitarios (CESA), Plural editores, La Paz, 2011, p. 315-320 (ISBN 978-99954-1-383-5)
  • Djup Annica, 2007. Personhood and human-spirit relations among the Yuracaré of the BolivianAmazon, Göteborg : Göteborg University (« Gothenburg studies in social anthropology »,n° 19), 237 p.
  • Gijn Rik (van), Hirtzel Vincent et Gipper Sonja 2011. Yurakaré Archive. Online Language Documentation, DoBeS Archive, MPI Nijmegen.
  • Hirtzel Vincent, 2010. Le maître à deux têtes: une ethnographie du rapport à soi yuracaré (Amazonie bolivienne), Thèse de doctorat, École des hautes études en sciences sociales, Paris,742 p.
  • Mathews Edward D., 1879. Up the Amazon and Madeira rivers, through Bolivia and Peru, London :Sampson Low, Marston, Searle & Rivington, 402 p.
  • Orbigny Alcide (d’), 1839. L’homme américain (de l’Amérique méridionale) considéré sous sesrapports physiologiques et moraux, vol. 1, Paris ; Strasbourg : Pitois-Levrault et Cie ; F.G.Levrault, 372 p.
  • Orbigny Alcide (d’), 1844a. Voyage dans l’Amérique méridionale… Vol. 3, 1re partie, Partiehistorique, Paris ; Strasbourg : P. Bertrand ; Veuve Levrault, 464 p.
  • Orbigny Alcide (d’), 1844b. Voyage dans l’Amérique méridionale… Vol. 4, 3e partie, Oiseaux,Paris ; Strasbourg : P. Bertrand ; Veuve Levrault, 395 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]