Yuniesky Betancourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Yuniesky Betancourt Baseball pictogram.svg
Yuniesky Betancourt on July 27, 2009(2).jpg
Orix Buffaloes
Arrêt-court
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
28 juillet 2005
Statistiques de joueur (2005-2013)
Moyenne au bâton ,266
Circuits 67
Points produits 411
Équipes

Yuniesky Betancourt Perez (né le 31 janvier 1982 à Santa Clara, Cuba) est un joueur d'arrêt-court au baseball. Il évolue pour les Orix Buffaloes de la Ligue Pacifique du Japon. Il joue en Ligue majeure de baseball de 2005 à 2013.

Carrière[modifier | modifier le code]

Cuba[modifier | modifier le code]

Né en 1982, il hérite d'un prénom russe, pratique à la mode à Cuba à cette période.

Au début de sa carrière, Yuniesky Betancourt évolue en Championnat de Cuba avec les Villa Clara Naranjas en 2002 et 2003. Il enregistre 0,288 de moyenne au bâton en 2002 puis 0,317 en 2003[1].

Il fuit Cuba en bateau le 4 décembre 2003 via Miami, et trouve refuge au Mexique[2].

Ligue majeure de baseball[modifier | modifier le code]

Yuni Betancourt en 2007 avec les Mariners de Seattle.

Betancourt est récruté comme agent libre amateur le 25 janvier 2005 par les Mariners de Seattle. Après quelques mois en Ligues mineures, il débute en Ligue majeure le 28 juillet 2005.

Il est échangé aux Royals de Kansas City le 10 juillet 2009[3] et y complète la saison 2009.

Le 19 décembre 2010, les Royals échangent leur lanceur étoile Zack Greinke aux Brewers de Milwaukee. Yuniesky Betancourt accompagne Greinke dans cette transaction, tandis que les Brewers cèdent aux Royals l'arrêt-court Alcides Escobar, le voltigeur de centre Lorenzo Cain, le lanceur de relève Jeremy Jeffress et un lanceur d'avenir du nom de Jake Odorizzi[4]. Betancourt frappe 13 circuits et produit 68 points en 2011 à Milwaukee, aidant les Brewers à remporter un premier championnat de division en 29 ans. En séries éliminatoires, il frappe un circuit et produit cinq points en six matchs face aux Cardinals de Saint-Louis. Malgré huit coups sûrs et une moyenne au bâton de ,333 dans cette Série de championnat, Milwaukee subit l'élimination.

Devenu joueur autonome après cette unique saison à Milwaukee, Betancourt retourne chez les Royals de Kansas City lorsqu'il accepte à la fin décembre 2011 un contrat d'une saison[5]. Betancourt ne frappe que pour ,228 en 2012 avec les Royals. Il réussit 7 circuits, produit 36 points et a une faible moyenne de présence sur les buts de ,256. Il est libéré le 14 août[6].

Il est du camp d'entraînement des Phillies de Philadelphie au printemps 2013 mais est libéré par le club le 24 mars[7]. Le 27 mars 2013, il signe un contrat d'un an avec les Brewers de Milwaukee, son ancienne équipe[8].

En 137 matchs, il frappe pour ,212 en 2013 avec une moyenne de présence sur les buts de ,240 pour Milwaukee. Malgré des habiletés évidentes au poste d'arrêt-court à son arrivée dans les majeures avec les Mariners, Betancourt est maintenant considéré comme l'un des pires joueurs défensifs du baseball[9],[10]. Selon certaines analyses statistiques, il aurait été le pire joueur du baseball de 2009 à 2013[11].

Japon[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, Betancourt rejoint les Orix Buffaloes de la Ligue Pacifique au Japon[12].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de frappeur en saison régulière[13]
Saison Équipe G AB R H 2B 3B HR RBI SB BA
2005 Seattle 60 211 24 54 11 5 1 15 1 0,256
2006 Seattle 157 558 68 161 28 6 8 47 11 0,289
2007 Seattle 155 536 72 155 38 2 9 67 5 0,289
2008 Seattle 153 590 66 156 36 3 7 51 4 0,279
2009 Seattle 63 224 15 56 10 1 2 22 3 0,250
2009 Kansas City 71 246 25 59 10 5 4 27 0 0,240
2010 Kansas City 151 556 60 144 29 2 16 78 2 0,259
Totaux 810 2890 330 785 162 24 47 307 26 0,272

Note: J = Matches joués; AB = Passages au bâton; R = Points; H = Coups sûrs; 2B = Doubles;
3B = Triples; HR = Coup de circuit; RBI = Points produits; SB = buts volés; BA = Moyenne au bâton

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Statistiques de Yuniesky Betancourt sur sportsnet.ca.
  2. (en) « Mariners' Betancourt can't leave journey from Cuba behind », le 15 mars 2007, sur le site officiel du Seattle Times.
  3. (en) « Royals acquire shortstop Betancourt », le 10 juillet 2009, sur le site officiel des Royals de Kansas City.
  4. (en) Greinke relishes opportunity to win right away, Adam McCalvy / MLB.com, 20 décembre 2010.
  5. (en) Betancourt returns to Royals' infield, Scott Merkin / MLB.com, 20 décembre 2011.
  6. (en) Royals release Yuniesky Betancourt, Aaron Gleeman, NBC Sports, 14 août 2012.
  7. (en) Phillies release Betancourt, most likely settling infield, Todd Zolecki / MLB.com, 24 mars 2013.
  8. (en) Brewers sign Yuniesky Betancourt to a one-year deal, Associated Press, 27 mars 2013.
  9. (en) Who are the NL's worst defenders?, Evan Brunell, CBS Sports, 22 septembre 2011.
  10. (en) Yuniesky Betancourt and the worst trend in baseball, Jeff Sullivan, FanGraphs, 28 janvier 2013.
  11. (en) Yuniesky Betancourt, Coming to a Team Near You?, MLB Daily Dish, 1er janvier 2014.
  12. (en) Buffaloes acquire MLB veteran Betancourt, Japan Times, 29 janvier 2014.
  13. (en) Statistiques d'Yuniesky Betancourt en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]