Yumi Ishikawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yumi Ishikawa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
石川 優実Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Actrice, gravure idol, féministeVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Mouvement
Site web
Distinction
100 Women ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Yumi Ishikawa (石川 優実, Ishikawa Yumi?) née le 1er janvier 1987, est une actrice, mannequin[1], autrice[2] et activiste japonaise[3]. Elle est à l'origine du Mouvement KuToo[4]. En 2019, elle fait partie de la liste 100 Women publiée par la BBC[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Née le 1er janvier 1987[6] à Komaki, dans la préfecture d'Aichi[7], Ishikawa grandit à Tajimi, dans la préfecture de Gifu[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2004, Ishikawa commence sa carrière en tant mannequin[9]. Elle publie de nombreuses photos[10] et remporte le concours Cream Girl du magazine Cream[11].

Elle commence sa carrière d'actrice en 2008[12]. En 2014, elle joue dans le film Onna no Ana[13]. Elle est également apparue dans les films Yuwaku wa Arashi no Yoru ni[14] et Itsuka no Natsu[15].

Mouvement #KuToo[modifier | modifier le code]

En janvier 2019, Ishikawa écrit un témoignage concernant l'obligation de porter des talons hauts au travail, qui a été partagé près de 30 000 fois sur Twitter[16]. Elle lance une pétition en ligne pour demander une loi interdisant aux employeurs de forcer les femmes à porter des talons hauts[17]. Le nom du mouvement KuToo dérive des mots japonais pour chaussures (kutsu) et douleur (kutsū), ainsi que du mouvement Me Too[18]. En juin 2019, Ishikawa soumet la pétition au ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être[19].

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

En octobre 2019, Ishikawa est incluse sur la liste annuelle des 100 femmes de la BBC[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

  • Onna no Ana (2014)
  • Yuwaku wa Arashi no Yoru ni (2016)
  • Itsuka no Natsu (2018)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres photos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Chen, « Japan's #KuToo Movement Aims to Stop Employers From Requiring Women to Wear Heels », Time, (consulté le )
  2. (en-US) Toma Mochizuki, « Men force feet into high heels as Japan's #KuToo movement seeks to build on media attention », sur The Japan Times, (consulté le )
  3. Frey, « Japanese Actress Starts Petition to Stop Employers from Requiring Women to Wear Heels to Work », People, (consulté le )
  4. Parker, « Forcing Women to Wear High Heels to Work Is Gender Discrimination, Says Founder of Japan's #KuToo Movement », Parade, (consulté le )
  5. a et b « BBC 100 Women 2019: Who is on the list this year? », BBC, (consulté le )
  6. (ja) « お菓子系アイドルの石川優実、変形ワンピ姿で横乳とお尻を大胆披露 », Mynavi News,‎ (consulté le )
  7. (ja) Ishikawa, « てか、書名提出から4000にんくらい?フォロワーさんが増えたので今更だけど長々自己紹介します。石川優実32歳です。岐阜県多治見市出身です。生まれは愛知県小牧市です。 », Twitter,‎ (consulté le )
  8. (ja) « 歌舞台 いじめ撲滅めざす社団法人が「ぼっこ」上演 あす可児、20日多治見で 岐阜 », Mainichi Shimbun,‎ (consulté le )
  9. (ja) « 市橋直歩&石川優実「エロと切なさと恋と青春が良いバランス」大胆濡れ場に挑んだ映画『女の穴』 », Mynavi News,‎ (consulté le )
  10. (ja) « グラビア女優には人権ないの? 声上げる女性の過酷な現実。#KuToo で退職へ », Business Insider Japan,‎ (consulté le )
  11. (ja) « 『女の穴』市橋直歩さん・石川優実さん・吉田浩太監督インタビュー », fjmovie.com,‎ (consulté le )
  12. (ja) « お菓子系アイドルで人気の石川優実、透ける衣装を着てチラリズムが全開! », Mynavi News,‎ (consulté le )
  13. (ja) « 主演女優ふたりの起用理由は「宇宙人っぽい」と「覚悟」 『女の穴』初日舞台あいさつ », fjmovie.com,‎ (consulté le )
  14. (ja) « 高樹澪さんと石川優実さん親子役のポイントは「えくぼ」 『誘惑は嵐の夜に』初日舞台あいさつ », fjmovie.com,‎ (consulté le )
  15. (ja) « 新時代のピンク映画! 第4回「OP PICTURES+フェス2018」 18作品中17作品決定! ラインナップ第一弾解禁!! », Cinema Topics Online,‎ (consulté le )
  16. Ueno et Victor, « Japanese Women Want a Law Against Mandatory Heels at Work », The New York Times, (consulté le )
  17. Weaver, « #KuToo: Japanese women submit anti-high heels petition », The Guardian, (consulté le )
  18. Lewis, « Japan's fight over high heels at work is far from over », Financial Times, (consulté le )
  19. Brennan, « Listen to Japan's women: high heels need kicking out of the workplace », The Guardian, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]