Yukihisa Fujita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yukihisa Fujita
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Membre de la Chambre des conseillers
Ibaraki at-large district (en)
depuis le
Député à la Chambre des représentants du Japon
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
HitachiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
藤田幸久Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Yukihisa Fujita (藤田 幸久, Fujita Yukihisa?) est un homme politique japonais, né en 1950, membre du parti démocrate, diplômé de l'université Keiō.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Il est élu depuis 2007 à la Chambre des conseillers au sein de la diète du Japon. Élu à la chambre des représentants pour la première fois en 1996, il perd son siège en 2000, le regagne en 2003 et le perd à nouveau en 2005.

Le 11 janvier 2008, Fujita a fait une présentation de 30 minutes devant les commissions de la défense et des affaires étrangères, intervention retransmise en direct à la télévision sur NHK. Cette intervention a eu lieu alors que les commissions évoquaient le rôle du Japon dans la guerre en Afghanistan. Fujita a interpelé les ministres, les députés ainsi que le premier ministre sur leur soutien à la « guerre contre le terrorisme » et sur l'invasion de l'Afghanistan et de l'Irak par les Américains, formulant de nombreux doutes concernant les attentats du 11 septembre 2001.

Durant son intervention, Fujita a présenté des photos montrant les dommages sur le Pentagone pour illustrer l'hypothèse selon laquelle il est impossible selon lui qu'un boeing 757 ait pu le percuter. Il a demandé au premier ministre de l'époque Yasuo Fukuda, au ministre des finances et au ministre des affaires étrangères d'enquêter sérieusement en faisant une investigation approfondie sur les Japonais morts dans les attentats du 11 septembre 2001 et d'arrêter de s'aligner sur les déclarations des autorités américaines.

Liens externes[modifier | modifier le code]