Yui Mitsue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yui Mitsue
由比 光衛
Yui Mitsue
Yui Mitsue

Naissance 27 novembre 1860
Shikoku Japon
Décès 18 septembre 1940 (à 79 ans)
Japon
Origine Japonais
Allégeance War flag of the Imperial Japanese Army.svg Armée Impériale Japonaise
Arme Armée Impériale Japonaise
Grade Général de division
Années de service 1882 – 1923
Conflits Guerre sino-japonaise (1894-1895)
Guerre civile russe
Révolte des Boxers
Intervention en Sibérie

Yui Mitsue était un commandant dans l'armée impériale japonaise, né le 27 novembre 1860 à Shikoku et mort le 18 septembre 1940 au Japon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mitsue est né dans un Domaine de Tosa sur l'île de Shikoku (aujourd'hui préfecture de Kochi). En 1882, Mitsue est diplômé de la 5e classe de l'Académie impériale de l'armée japonaise et en 1891, de la 7e classe de l'École militaire impériale du Japon. Après l'obtention du diplôme, il est affecté à des postes de personnel au sein du quartier général impérial.

Mitsue sert comme agent de personnel au cours de la Guerre sino-japonaise (1894-1895) et durant la Révolte des Boxers, Mitsue devient officier. Il est envoyé comme attaché militaire en Grande-Bretagne de 1895 à 1899. À son retour au Japon, il devient chef d'état-major de lde la 5e Division.

Au début de la Guerre russo-japonaise, Mitsue est colonel et est affecté à l'armée japonaise en tant que deuxième vice-chef d'état-major du général Yasukata Oku. Il se distingue à la Bataille de Moukden en tant que chef d'état-major de la 8e division.

Ên 1907, Mitsue est promu major-général, il continue à servir sous les ordres du général Yasukata Oku, jusqu'à sa promotion en 1914 au grade de lieutenant général et de sa promotion au commandant de École militaire impériale du Japon. Il reste à ce poste durant la Première Guerre mondiale.

Mitsue est ensuite nommé commandant de la 15e Division et en 1918, il devient le chef d'état-major de l'armée expéditionnaire en Sibérie, durant l'Intervention en Sibérie.

De 1919 à 1922, Mitsue devient commandant de la garnison japonaise de Tsingtao.

Il démissionne du service actif en 1923.

Mitsue décède en 1940.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Connaughton, Richard (1988). The War of the Rising Sun and the Tumbling Bear - A Military History of the Russo-Japanese War 1904-5. London: Cassell. ISBN 0-415-00906-5.
  • Dupuy, Trevor N. (1992). Encyclopedia of Military Biography. I B Tauris & Co Ltd. ISBN 1-85043-569-3.
  • Lone, Stewart (1994). Japan's First Modern War: Army and Society in the Conflict with China, 1894-1895. St. Martin's Press.

Notes et références[modifier | modifier le code]