Yuan Longping

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yuan Longping
Yuan Longping in 1962.jpg

Yuan Longping

Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Académie chinoise d'ingénierie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Prix suprême national de science et de technologie (en)
Prix mondial de l'alimentation
Prix Ramon Magsaysay ()
Prix Confucius de la Paix ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Yuan Longping (chinois : 袁隆平 ; pinyin : yuán lóngpíng), né à Pékin le , est un professeur et agronome chinois de l'université agronomique de Changsha (Hunan) spécialisé dans la culture du riz. Il est également directeur-général du Centre national chinois de recherche et développement du riz hybride.

En 2004, il a reçu le Prix Wolf (agriculture).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Alors qu'il est tout jeune, sa famille ne mange plus à sa faim pendant plusieurs années. C'est probablement cette expérience traumatisante qui a orienté ses recherches vers la culture du riz.

Études[modifier | modifier le code]

Yuan Longping commence l'école primaire à Hankou, aujourd'hui arrondissement de Wuhan, dans la province du Hubei, puis dans le xian de Li, province du Hunan, et enfin à Chongqing dans le vaste centre scolaire de Longmen (chinois : 龙门浩中心小学) et continue ses études secondaires dans différentes écoles de Chongqing.

Il rentre ensuite à l'Université nationale centrale (aujourd'hui, école supérieure affiliée à l'école normale de Nankin (zh) où il étudie la biologie. En 1949, il reprend le second cycle du secondaire à Chongqing et en août de la même année, il entre au campus Xianghui de Chongqing (重庆相辉学院, aujourd'hui Université du Sud-Ouest) pour y étudier l'agronomie[1].

En 1953, Yuan Longping termine ses études universitaire en étudiant de nouveau la biologie. Il arrive à Huaihua (Hunan), où il enseigne à l'école d'agriculture d'Anjiang (安江农校, aujourd'hui fusionné avec l'école d'éléctro-mécanique et des travaux de Huaihua, pour devenir, Campus professionnel et technique de Huaihua (zh), 怀化职业技术学院). En 1960, débute la grande famine de Chine[1]

Le riz hybride[modifier | modifier le code]

Cette spécialisation lui a valu le surnom du « maître du riz ». Le but de ces études est de créer un nouveau riz, le « riz hybride » qui doit permettre une plus grande production de riz à l'hectare, le but étant de parvenir à subvenir aux besoins de la Chine voire du monde entier mais en particulier des pays en développement. Ses recherches lui ont valu l'obtention de plusieurs prix, et même s'il n'est pas encore très connu en Occident, il est devenu, en Chine, un personnage incontournable.

Une méthode couramment utilisée pour créer de nouvelles variétés améliorées de plantes cultivées est de tirer parti de la vigueur hybride (effet d'hétérosis) de plantes issues du croisement de lignées pures en première génération (hybrides F1). Cependant dans le cas du riz, qui est une plante autogame (plante se reproduisant par auto-pollinisation), cette méthode d'amélioration n'était pas envisageable.

Yuan Longping et son équipe ont résolu ce problème avec la découverte d'un gène de stérilité mâle chez une espèce de riz sauvage, gène qui a pu être transféré chez le riz cultivé et ainsi permettre le croisement entre lignées pures. Ce fut chose faite dans les années 1970. Aujourd'hui, le riz hybride est toujours cultivé, il en existe d'ailleurs plusieurs déclinaisons (résistant à la sécheresse, aux inondations, etc.).

État des recherches[modifier | modifier le code]

Ses recherches se portent à présent sur un riz encore plus dense afin d'augmenter une fois encore les récoltes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (zh-CN) 朱继东, « 大功至伟袁隆平:我是人民农学家 », 新华网,‎ 2007年5月22日 (consulté en 2009年12月22日)

Liens externes[modifier | modifier le code]