Youssef Rekik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Youssef Rekik
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Youssef Rekik (arabe : يوسف الرقيق), né en 1940 à Mahrès et mort le 13 mai 2012 à Tunis, est un peintre et comédien tunisien.

Il fonde en 1988 le Festival international des arts plastiques organisé dans sa ville natale de Mahrès[1]. Considéré comme l'une des plus grandes figures de la peinture sur verre, s'inspirant de la calligraphie de Kairouan et de la mythologie orientale, il organise sa première exposition en 1978[1]. Il devient secrétaire général de l'Union nationale des artistes plasticiens tunisiens dans les années 1990[2].

Homme de théâtre, il figure parmi les signataires du Manifeste du 11 destiné à moderniser le théâtre national[1]. Enseignant à Sfax, il dirige les troupes théâtrales de Kairouan, Nabeul et Sfax dans les années 1970[2]. Lui-même joue dans plusieurs pièces et films[2], dont Demain, je brûle de Mohamed Ben Smaïl en 1998.

Mort le 13 mai 2012 à Tunis, il est inhumé le lendemain au cimetière de Carthage-Byrsa[2].

Références[modifier | modifier le code]