Youri Knorozov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant russe
Cet article est une ébauche concernant une personnalité russe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page de la Relación de las Cosas de Yucatán de Diego de Landa (édition de 1853 par Brasseur de Bourbourg), qui contenait une description de l'alphabet de Landa sur lequel Knorozov s'est appuyé pour effectuer sa percée.

Youri Valentinovitch Knorozov (en russe : Ю́рий Валенти́нович Кно́розов), né le à Kharkiv (RSS d'Ukraine, Union soviétique), et décédé le à Saint-Pétersbourg (Russie) est un linguiste, épigraphe et ethnographe russe. Il est principalement connu pour son apport considérable dans la compréhension et le déchiffrement de l’écriture maya en raison de son approche syllabaire du système d’écriture utilisé par la civilisation maya.

Biographie[modifier | modifier le code]

Knorozov fait partie des soldats de l'Armée rouge qui entre dans Berlin en mai 1945. Dans les ruines de la bibliothèque nationale, il ramasse un petit livre illustré en noir et blanc épargné par les flammes. Il s'agit de la reproduction des trois codex, livres de notes sur la civilisation maya. Dans le livre est écrit que l'écriture maya ne sera probablement jamais déchiffrée. Knorozov se prend au jeu. Il reprend ses études et devient le seul mayaïste russe, travaillant de façon isolée derrière le rideau de fer. Ses découvertes seront déterminantes pour le déchiffrement de l'écriture maya[réf. nécessaire].