Yoshida Mitsuyoshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoshida Mitsuyoshi est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Yoshida, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Yoshida Mitsuyoshi
Yoshida Soroban.jpg

Le soroban dans le Jinkōki de Yoshida Kōyū, édition de 1641

Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
吉田光由Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Œuvres réputées
Jinkōki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Yoshida Mitsuyoshi (吉田 光由?, 1598 – 8 janvier 1672), aussi connu sous le nom Yoshida Kōyū, est un mathématicien japonais de l'époque d'Edo[1]. Son travail publié populaire et largement diffusé fait de lui l'écrivain sur les mathématiques le plus connu de son époque[2].

Il est étudiant de Mōri Kambei (aussi appelé Mōri Shigeyoshi). Avec Imamura Chishō et Takahara Kisshu, Yoshida est connu de ses contemporains comme l'un des « Trois arithméticiens »[3].

Yoshida est l'auteur du plus ancien texte mathématique japonais existant, le Jinkōki de 1627. L'ouvrage traite de l'arithmétique soroban, dont les opérations de racines carrées et cubiques[4].

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

Dans un aperçu statistique dérivé des écrits par et sur Yoshida Mitsuyoshi, OCLC/WorldCat recense environ plus de 20 œuvres dans plus de 30 publications dans une langue et plus de 40 fonds de bibliothèque[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]