Yoritsune Matsudaira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoritsune Matsudaira
Matsudaira yoritsune.jpg

Yoritsune Matsudaira

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
Ville de Tokyo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
松平頼則Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Yorinari Matsudaira (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Yoriaki Matsudaira (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Tokudaiji Sanetsune (en) (grand-père (d))Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Université Gakuen de Ueno (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Genre artistique

Yoritsune Matsudaira (松平 頼則, Matsudaira Yoritsune?, parfois romanisé Matsudaïra), né le à Tokyo et mort le [1], est un compositeur japonais de musique classique contemporaine. Il descend du clan Matsudaira, lui-même relié au clan Tokugawa qui dirigea le Japon. Il a étudié la musique en privé avec Kösuke Komatsu. Il a travaillé avec Alexandre Tchérepnine (1935). Son style est influencé par la musique gagaku. Son fils aîné, Yoriaki, est également compositeur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

Orchestral[modifier | modifier le code]

  • Pastorale (1935)
  • Tema e variazioni sul tema di Etenraku per pianoforte e orchestra (1951)
  • Figures sonores (1956)
  • U-mai (1957)
  • Sa-mai (1958)
  • Suite di danze nelle stile dell'antico bugaku giapponese (1959)
  • Sinfonietta (1961)
  • Bugaku per orchestra da camera (1962)
  • Tre movimenti per pianoforte e orchestra (1962)
  • Danza rituale e finale (1963)
  • Concerto per pianoforte e orchestra (1964)
  • Concerto da camera per clavicembalo, arpa e strumenti (1964)
  • Prelude (1965–66)
  • Dialogo coreografico (1966)
  • Mouvements circulatoires (1971)
  • Portrait C per orchestra da camera (1977)
  • Concerto per pianoforte e orchestra n. 2 (1979–80)
  • Concertino per pianoforte e orchestra (1988)
  • Concerto per pianoforte e orchestra n. 3 (2001)

Chambre/Instrumental[modifier | modifier le code]

  • Souvenirs d'enfance pour piano (1928–30)
  • Prélude en ré pour piano (1934)
  • Sonatine pour flûte et piano (1940)
  • Prélude en sol pour piano (1940)
  • Sonatine pour flûte et clarinet (1940)
  • Sonata per violoncello e pianoforte (1942)
  • Six danses rustiques pour piano (1939–45)
  • Sonatine pour piano (1948)
  • Sonata per violino e pianoforte (1948)
  • Pianoforte trio per pianoforte, violino e violoncello (1948)
  • Sonata per pianoforte (1949)
  • Quartetto d'archi n. 1 (1949)
  • Quartetto d'archi n. 2 (1951)
  • Somaksah per flauto solo (1961)
  • Serenata per flauto e strumenti (1962)
  • Portrait per due pianoforti (1968)
  • Dodici pezzi facile per pianoforte (1968–69)
  • Portrait B per due pianoforti e due percussionisti (1969)
  • Pièces de piano pour les enfants par les chansons des enfants et populaires (1969)
  • Pièces de piano pour les enfants par les chansons de enfants (1970)
  • Etudes pour piano d'apres modes japonais (1970)
  • Le beau Japon pour piano (1970)
  • Somaksah per arpa o pianoforte (1970)
  • Somaksah per oboe (1970)
  • Somaksah per percussione (1970)
  • Sonatine pour guitare (197?)
  • 6 Préludes pour piano en forme de thème et variations (1975)
  • Concerto per gagaku (1975)
  • 6 diapason per pianoforte e arpa (1978)
  • Rapsodia per 10 strumenti (1983)
  • Tema e variazioni sul tema di Etenraku per pianoforte (1983)

Vocal[modifier | modifier le code]

  • Chansons populaires de Nanbu I (1928–30)
  • Chansons populaires de Nanbu II (1938)
  • Metamorfosi per soprano e strumenti (1953)
  • Koromogae per voce e strumenti (1954)
  • Katsura pour chant avec flûte, clavecin, harpe, guitar et percussions (1959)
  • Roei jisei per voce e strumenti (1966)
  • 3 Airs du Genji-Monogatari (1990)
  • 3 Airs du Genji-Monogatari No.2 (1992)
  • Ka-ryo-bin per soprano e orchestra (1996)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Date incertaine : certaines sources donnent le 30 octobre.

Liens externes[modifier | modifier le code]