Yoram Hazony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yoram Hazony
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Site web

Yoram Hazony, né en 1964, est un philosophe israélien, érudit biblique et théoricien politique. Président de l’Institut Herzl à Jérusalem, et de la Fondation Edmund Burke (en) basé à La Haie ou à La Haye (selon les sources), il est un conservateur attachée à l'idée de nation[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Rehovot en Israël mais très tôt émigré à Princeton (New Jersey) avec sa famille, Yoram Hazony a grandi aux Etats-Unis et est retourné vivre en Israël après ses études.

Il a reçu en 1986 son B.A. de l’Université de Princeton en études de l'Asie de l’Est, et son doctorat de l'Université Rutgers en philosophie politique en 1993. Alors qu'il était étudiant à Princeton, il fonda le Princeton Tory, un magazine de pensée modérée et conservatrice[3].

Il est l'auteur d'un weblog régulier sur la philosophie, la politique, le judaïsme, Israël et l'enseignement supérieur, appelé Jerusalem Letters[4]. Hazony a publié des articles dans des journaux, dont le New York Times, le Wall Street Journal et American Affairs[5],[6],[7].

Yoram Hazony se dit nationaliste et il a écrit que le nationalisme confère de manière unique le droit collectif d'un peuple libre de se gouverner[8]. Cependant, plusieurs critiques de la théorie du nationalisme de Yoram Hazony soutiennent que celle-ci est théoriquement incohérente et qu'elle est sans rapport avec le corpus historique de la pensée nationaliste[9],[10],[11].

Yoram Hazony est un juif orthodoxe moderne. En 2014, il a écrit un article et exposé son point de vue dans Open Orthodoxy[12].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

en français[modifier | modifier le code]

en anglais[modifier | modifier le code]

En collaboration
  • (en) Introduction à Aaron Wildavsky, Moses as Political Leader, Jérusalem, Shalem Press, 2005.
  • (en) David Hazony, Yoram Hazony et Michael Oren, New Essays on Zionism,, Jérusalem, Shalem Press, 2006.
  • (en) Yoram Hazony and Dru Johnson, The Question of God's Perfection, Leiden: Brill, 2018.
Traduction
  • (en) Iddo Netanyahu, Yoni's Last Battle: the Rescue at Entebbe (1976), traduit par Yoram Hazony, Jérusalem, Gefen, 2001.
Articles

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Herzl Institute – Machon Herzl », sur herzlinstitute.org
  2. (en) « What is National Conservatism? At an Inaugural Conference, a New Brand of Conservatives Are Beginning to Define Themselves. », sur Townhall, (consulté le )
  3. (en) Jane Dietze, « New campus conservative journal strives for intellectual approach », The Daily Princetonian, vol. 108, no 90,‎ (lire en ligne)
  4. « Yoram Hazony - Gericke on Bible and Philosophy », Jerusalem Letters, (consulté le )
  5. (en) Yoram Hazony, « Is Classical Liberalism Conservative? », (consulté le )
  6. Yoram Hazony, « What Is Conservatism? »
  7. (en) « About me » (consulté le )
  8. (en) « In Defense of Nations », National Review,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en) Mark Koyama, « A Nationalism Untethered to History », Liberal Currents,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. (en) Michael Shindler, « Nationalism Qua Nationalism », Jacobite, no July,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (en) Andrew Koss, « How to Defend Nationalism, and How Not to », Mosaic,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (en) Yoram Hazony, « Open Orthodoxy », (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]