Yoncq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yoncq
Yoncq
Vue depuis le nord-est sur Yoncq.
Blason de Yoncq
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Ardennes
Arrondissement Sedan
Intercommunalité Communauté de communes des Portes du Luxembourg
Maire
Mandat
Marie-Pascale Ponsignon
2020-2026
Code postal 08210
Code commune 08502
Démographie
Population
municipale
101 hab. (2017 en diminution de 3,81 % par rapport à 2012)
Densité 6,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 34′ 01″ nord, 5° 01′ 01″ est
Superficie 15,5 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Carignan
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Yoncq
Géolocalisation sur la carte : Ardennes
Voir sur la carte topographique des Ardennes
City locator 14.svg
Yoncq
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Yoncq
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Yoncq

Yoncq est une commune française située dans le département des Ardennes, en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Yoncq est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[1],[2]. La commune est en outre hors attraction des villes[3],[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les combats de Yoncq[modifier | modifier le code]

Le à h 30, le 147e régiment d'infanterie de ligne de Sedan revenant de la bataille des frontières en Belgique, attaque les Allemands qui occupent déjà le village. L'ennemi se défend d'abord par des tirs de mitrailleuses, puis vers h par des tirs d'artillerie. Ces tirs croisés font subir des pertes importantes au 147e. À 11 h, la 12e compagnie de réserve est lancée à son tour. Moins de quarante hommes parviennent aux abords des maisons. Le commandant est blessé. Les hommes se replient emmenant leur chef. Un bataillon du 91e régiment d'infanterie est envoyé pour appuyer le 147e. Pour autant, à 14 h 30, sous l'intensité du feu de l'artillerie ennemie, l'ordre de repli est donné. Les éléments se regroupent sur la route Beaumont-en-Argonne/Stonne, ou au sud de cette route, une partie sur Warniforêt (hameau de la commune de La Besace, situé légèrement en hauteur, 212 m. d'altitude, sur la route Beaumont-en-Argonne/Stonne), et l'autre sur Sommauthe. À 15 h, le colonel reçoit l'ordre du général de la 4e division d'infanterie de tenir Warniforêt[5],[6]. Le 147e RI aurait perdu 715 hommes ce jour là, soit le tiers du régiment[réf. nécessaire][7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1879   Bonnefoy[8]   Maire
mars 2001 En cours
(au 25 mai 2020)
Marie-Pascale Ponsignon[9],[10]
Réélue pour le mandat 2020-2026
DVD Agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[12].

En 2017, la commune comptait 101 habitants[Note 2], en diminution de 3,81 % par rapport à 2012 (Ardennes : -3,25 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
340392396338380398431399407
1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
414364339330316315272245228
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
198170154146155140163163161
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2017
14512611286939495110101
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Rémi, côté ouest.
L'église Saint-Rémi,
côté est.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Yoncq

Les armes de Yoncq se blasonnent ainsi :

de sinople au pairle d’argent accompagné en chef d’une roue de moulin d’or, au cerf contourné d’or courant, brochant en pointe sur le pairle [15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 6 novembre 2020)
  2. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 6 novembre 2020)
  3. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 6 novembre 2020)
  4. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 6 novembre 2020)
  5. Pierre Congar, Jean Lecaillon et Jacques Rousseau, Sedan et le pays sedanais, vingt siècles d’histoire, Éditions F.E.R.N., , 577 p., p. 541
  6. Général de Langle de Cary, Souvenirs de commandement : 1914 - 1916, Éditions Payot, , p. 142-147
  7. journal de marche officiel du 147 RI
  8. Almanach...Matot-Braine, 1879, Reims, p287.
  9. Conseil général des Ardennes consulté le 23 juin 2008 (fichier au format PDF)
  10. « Répertoire national des élus (RNE) - version du 24 juillet 2020 », sur le portail des données publiques de l'État (consulté le 10 septembre 2020)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=4959

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :