Yolande Grisé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yolande Grisé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Yolande Grisé est une professeur et écrivaine canadienne née en 1944 à Montréal (Québec). Elle est diplômée de l'Université de Montréal, de l'Université Laval et de la Sorbonne (latin, 1977). Elle enseigne au département d'histoire de l'Université Laval (1978-1979) et au Département des lettres françaises de l'Université d'Ottawa en Ontario (1980-2004). Yolande Grisé publie en 1982 une importante anthologie d'écrits littéraires franco-ontariens destinée aux milieux scolaire et commununautaire. Elle dirige la première thèse de doctorat sur la littérature franco-ontarienne en 1983. Elle dirige, entre 1985 et 1997, le Centre de recherche en civilisation canadienne-française. Entre 2005 et 2008, elle met sur pied et dirige le Bureau des affaires francophones et francophiles de l'Université Simon Fraser à Vancouver (Colombie-Britannique), où elle vit maintenant. Elle est présidente du Conseil des arts de l'Ontario (1991-1994) et présidente de la Société royale du Canada (2011-2013)[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Anthologie de littérature franco-ontarienne|textes littéraires franco-ontariens, Fides, Montréal, 1982, 4 tomes
  • Le Suicide dans la Rome antique, 1982
  • Le monde des dieux : initiation à la mythologie gréco-romaine, 1985
  • Les textes poétiques du Canada français, 1606-1867, 1987
  • Émile Nelligan, 1879-1941 : cinquante ans après sa mort , 1993
  • Léa & Vincent, 1995
  • La poésie québécoise avant Nelligan, 1998
  • Ontarois, on l'est encore!, 2002

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Société royale du Canada, « Yolande Grisé, présidente (2011-2013) », Académies des Arts, des Lettres et des Sciences du Canada (consulté le 1er février 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]