Yohanna Petros Mouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec Amel Shimoun Nona, archevêque catholique chaldéen de Mossoul.

Yohanna Petros Mouche
Biographie
Naissance
Qaraqosh,
Drapeau de l'Irak Irak
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par Mgr Ignace Joseph III Younan
Archevêque de Mossoul
Depuis le

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Yohanna Petros Mouche (arabe : يوحنا بطرس موشي), également orthographié Youhanna Boutros Moshe, né le à Bakhdida en Irak, est un prélat syro-catholique irakien, archevêque syro-catholique de Mossoul depuis 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yohanna Petros Mouche est né à Qaraqosh (Bakhdida, en actuel Irak) le [1].

Il est ordonné prêtre pour le diocèse syro-catholique de Mossoul le , par Mgr Emmanuel Daddi[1].

Élu archevêque syro-catholique de Mossoul le , il est confirmé dans cette nomination le suivant par le pape Benoît XVI. Il est alors consacré le par Mgr Ignace Joseph III Younan, patriarche d'Antioche[1].

Après l'attentat du à Kirkouk devant l'église syrienne-catholique de la Sainte-Famille, Yohanna Petros Mouche dénonce la faiblesse et l'inaction des autorités[2].

Dans la nuit du , il doit fuir devant les combattants islamiques. Il visite ensuite les réfugiés chrétiens au Kurdistan, mais il avoue son impuissance[3]. En février 2015, il se rend dans le camp d’entraînement de l'Unité de protection de la plaine de Ninive (NPU), une milice chrétienne combattant l’État islamique, et en bénit les membres[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Archbishop Youhanna Boutros Moshe », sur catholic-hierarchy.org (consulté le 21 septembre 2014).
  2. « Irak : L'archevêque de Mossoul veut plus de sécurité pour les chrétiens », sur La Croix, (consulté le 21 septembre 2014).
  3. « Irak : Le chemin de croix de l'archevêque de Mossoul », sur Le Parisien, (consulté le 21 septembre 2014).
  4. Daniel Hamiche, « Irak : un évêque encourage les milices chrétiennes », sur L'observatoire de la christianophobie, (consulté le 21 septembre 2014).