Yoga du rire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le docteur Madan Kataria animant un stage de yoga du rire en Finlande (2009).

Le yoga du rire (« Hasyayoga » en sanskrit) est une méthode thérapeutique contemporaine développée par le médecin généraliste indien Madan Kataria[1] et sa femme Madhuri Kataria, professeure de yoga[2] qui a modernisé et simplifié le travail des premiers pionniers du rire[3] qui ont enseigné des concepts très similaires à partir des années 1960. Madan Kataria a écrit sur son expérience dans son livre de 2002, Laugh For No Reason[4].

Le yoga du rire est présent dans 53 pays[5]. Il existe environ 5 000 clubs de yoga du rire dans le monde, dont environ 200 aux États-Unis.

Méthode[modifier | modifier le code]

Un séance de yoga du rire au Royaume-Uni (2013).

Le rire est initié comme un exercice, pratiqué en groupe. Il devient rapidement naturel et contagieux. Les personnes rient intentionnellement – sans avoir recours à l'humour, aux blagues ou à la comédie. Ceci augmenterait l'apport d'oxygène au corps et au cerveau et permettrait à la personne de se sentir plus énergique et en meilleure santé.[réf. nécessaire]

Selon ses inventeurs, le yoga du rire repose sur la thèse : « l'action entraîne l'émotion » et l'idée qu'il pourrait augmenter la production d'endorphine dans le cerveau, qualifiée d'« hormone de bonheur ».[réf. nécessaire]

Tout le concept du yoga du rire est basé sur des études qui tendent à démontrer que le corps ne fait pas la différence entre un rire spontané et un rire provoqué – à la condition qu'il soit fait avec énergie. La personne en retirerait ainsi les mêmes bienfaits physiologiques et psychologiques.[réf. nécessaire]

Historique[modifier | modifier le code]

Le premier « club de rire »[6] aurait officiellement vu le jour en Inde, à Bombay le . Il a débuté avec un petit groupe de cinq personnes dans un parc public, mais le concept s'est rapidement répandu à travers le monde et il y aurait aujourd'hui des milliers de clubs de rire à travers le monde[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Laughter yoga » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « What's So Funny? », Debra Bokur, yogajournal.com.
  2. L'esprit du Yoga, Ysé Tardan-Masquelier, Albin Michell, 2005, p. 23
  3. (en-US) Sebastian Gendry, « Laughter Therapy History: Who, What, When », sur Laughter Online University, .
  4. Madan Kataria, Laugh For No Reason, Mumbai, India, Madhuri International, , 2e éd. (ISBN 978-81-87529-01-9)
  5. (en) « Laughter Yoga: Relaxing, If a Bit Kooky », sur NPR.org (consulté le )
  6. Club de rire
  7. A.J. Jacobs, Je crève la forme : ou l'humble quête d'un homme visant à la perfection corporelle, Éditions Acte Sud, 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Madan Kataria, Rire sans raison [Laugh For No Reason], Édition révisée, 2011.
  • Corinne Cosseron et Linda Leclerc, Le yoga du rire. Hasya yoga et clubs de rire du Dr Madan Kataria (préface Dr Madan Kataria), Guy Trédaniel éditeur, Paris, 2014 (1re éd. 2011), 229 p. (ISBN 9782813207807)
  • Corinne Cosseron, Remettre du rire dans sa vie, la rigologie mode d'emploi, Robert Laffont, , p.233 (ISBN 978-2-22111-155-0)
  • Joëlle Cuvilliez et Martine Medjber-Leignel, Le rire pour les nuls, (préface Corinne Cosseron), Collection « Pour les nuls » GF, 2013.
  • Christian Tal Schaller, Kinou-le-Clown et Corinne Cosseron, Le rire une formidable thérapie !, Paris, Fernand Lanore, , 157-159 p. (ISBN 978-2-85157-616-3, lire en ligne), « Le yoga du rire »
  • (en) Walter Birklbauer, Why Laughter Yoga or The Guitar Method: A Neurologic View, 2011. (ISBN 3-8423-6907-7)

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • 2001 : The Laughing Club of India, documentaire de Mira Nair sur le club du rire fondé par Madan Kataria.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]