Yessotoxine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yessotoxine
Yessotoxin new.png
Structure du sel sodique de la yessotoxine
Identification
No CAS 112514-54-2
PubChem 6440821
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C55H82O21S2
Masse molaire[1] 1 143,357 ± 0,066 g/mol
C 57,78 %, H 7,23 %, O 29,39 %, S 5,61 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La yessotoxine (YTX) est un polyéther sulfaté hydrophobe donnant son nom à une famille de composés produits par diverses microalgues telles que les dinoflagellés Lingulodinium polyedrum, Gonyaulax spinifera et Protoceratium reticulatum[2]. Ces molécules sont des phycotoxines apparentées aux brévétoxines et aux ciguatoxines[3]. Lorsque les conditions environnementales favorisent le développement de ces algues, les yessotoxines peuvent s'accumuler dans l'eau potable ainsi que dans les tissus comestibles des bivalves tels que les moules, les pétoncles et les palourdes, permettant l'entrée des yessotoxines dans la chaîne alimentaire[4].

La question de la toxicité effective des yessotoxines chez l'homme demeure ouverte. Ces composés sont en effet clairement toxiques par injection intrapéritonéale chez l'animal, avec, au-delà d'environ 100 μg·kg-1, des effets semblables à ceux observés pour les toxines paralytiques de coquillages, comprenant l'hépatotoxicité, la cardiotoxicité et la neurotoxicité. Des effets plus limités ont été observés après administration par voie orale chez l'animal. Le mécanisme de la toxicité des yessotoxines demeure inconnu et fait actuellement l'objet de recherches par plusieurs équipes. Des travaux assez récents suggèrent cependant un mode d'action par modification de l'homéostase du calcium (calcémie)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Meredith D.A. Howard, Mary Silver et Raphael M. Kudela, « Yessotoxin detected in mussel (Mytilus californicus) and phytoplankton samples from the U.S. west coast », Harmful Algae, vol. 7, no 5,‎ , p. 646-652 (DOI 10.1016/j.hal.2008.01.003, lire en ligne)
  3. (en) A. Tubaro, V. Dell'Ovo, S. Sosa et C. Florio, « Yessotoxins: A toxicological overview », Toxicon, vol. 56, no 2,‎ , p. 163-172 (PMID 19660487, DOI 10.1016/j.toxicon.2009.07.038, lire en ligne)
  4. (en) Marine biotoxins in shellfish – Summary on regulated marine biotoxins — Scientific opinion of the Panel on Contaminants in the Food Chain, Autorité européenne de sécurité des aliments, question n° EFSA-Q-2009-00685, 13 août 2009.
  5. (en) Beatriz Paz, Manuel Norte, Pilar Riobó, José M. Franco et José J. Fernández, « Yessotoxins, a Group of Marine Polyether Toxins: an Overview », Marine Drugs, vol. 6, no 2,‎ , p. 73-102 (PMID 18728761, PMCID 2525482, DOI 10.3390/md6020073, lire en ligne)