Yendi (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yendi.
Y. Yendi
Logo Y. Yendi

Création 1976
Disparition 2017
Fondateurs Noël et Patricia Wicht
Slogan Entreprise suisse de prêt-à-porter.
Siège social Bulle (Suisse)
Site web https://www.yendi.ch

Y. Yendi, abrégé Yendi, est une entreprise de prêt-à-porter féminin créée en 1976 par Noël Wicht et son épouse Patricia à Bulle, en Suisse. L'entreprise disparaît en 2017.

Description[modifier | modifier le code]

Durant le milieu des années 90, Yendi connait un nouvel essor en Suisse romande, qui lui permait de développer son activité en Suisse alémanique[réf. souhaitée].

En septembre 2005, Yendi compte 51 boutiques en Suisse dont 2 en Suisse italienne, 15 en Suisse alémanique et 34 en Suisse romande. Depuis mai 2005, Yendi est devenue une entreprise internationale à la suite de l'ouverture des boutiques d'Évry près de Paris ainsi que Mulhouse en Alsace[réf. souhaitée].

En août 2009, Yendi inaugure un nouveau centre logistique de 80 000 m3 au bord de l'autoroute A12, à Bulle[1].

Au 1er avril 2016, les fondateurs vendent l'entier des actions de la société à deux membres de sa direction: Jean-Marc Nicolet et Jean-Baptiste Deillon[2]. À cette même période, il existe 110 boutiques Yendi dans toute la Suisse[2]. En avril 2017, la chaîne de magasins demande l’ouverture d’une procédure de faillite[3]. Le vendredi 28 avril 2017, Yendi est officiellement en faillite et laisse 500 personnes sans travail[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Aurélie Lebreau, « L'automatisation ou la vie en rose », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. a et b TG, « Un nouveau départ pour Yendi », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  3. François Mauron, « Yendi ouvre une procédure de faillite », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  4. « Faillite prononcée pour la chaîne de mode Yendi »,

Lien externe[modifier | modifier le code]