Yelen musiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yelen musiques est un label qui appartient à Sony Music Entertainment, créé en 1995 à l'initiative de Patricia Bonnetaud. Le pari du label était de développer des artistes par la scène et les tournées et non avec une stratégie radio appuyée sur un hypothétique single. Le premier artiste signé fut Gary Clail et le dernier Babylon Circus.

C'est un des premiers labels qui va s'appuyer sur les fans en formant des street-team locales dans chaque région, transformer les bars de marchés, ou de les boîtes de nuit de stations de ski en médias locaux, bref en s'appuyant sur tous les relais locaux prescripteurs dans un partenariat respectueux et créatif.

À partir de 1997, Patricia Bonnetaud, la directrice, est rejoint au marketing par Laurence Colin, ex-manager et tourneur du groupe punk les Cadavres, signé chez Bondage Records et également anciennement chargée de mission à la Maison Populaire de Montreuil (93) où elle a lancé la salle de spectacles l'Argo'Notes (aujourd'hui labellisée Musiques du Monde) en créant des cartes blanches aux petites structures de développement d'artistes. Binôme de Patricia Bonnetaud, elle s'occupe d'abord de la promo locale, puis devient chef de projet et met en oeuvre la stratégie de développement des groupes Tryo, La Rue Kétanou, Mass Hysteria, Watcha, Java et Burning Heads. Rapidement, Nicolas Humbertjean les rejoint et prendra le relais sur la promo locale, suivi par Stéphane Merlin qui prendra en charge la promo nationale.

L'ensemble de la profession rend hommage à son talent de découvreur et de développement d'artistes en élisant Patricia Bonnetaud label manager de l'année en 1998.

Travaillant la singularité de chacune des signatures, les 4 "artisans" du label adoptent une attitude marketing et politique de non-formatage des artistes lui préférant un accompagnement de leur propre évolution. La stratégie de base était basé sur un marketing de proximité, local, construit sur un maillage du territoire grâce à un fichier étendu de petits médias et/ou prescripteurs locaux (radios, PQR, fanzines, BDE mais aussi bars de marché, boîtes de nuit, campings, etc) et grâce à une street-team de fans dédiée à chaque artiste. C'est une des premières expériences de marketing d'engagement basé sur les communautés. Attitude marketing pas très bien comprise par les multinationales à l'époque. En dehors de ce marketing bottom-up, la stratégie était également largement basée sur un storytelling habilement mis en oeuvre sur tous les supports de communication du label comme des artistes.

Après le licenciement de Patricia Bonnetaud, le label va continuer quelques mois avec le reste de l'équipe ; Laurence Colin, Stéphane Merlin, Nicolas Humbertjean, mais personne n'a le cœur à vivre cette aventure humaine sans son âme fondatrice.

Yelen Musiques laisse le souvenir mythique d'une immense liberté de ton, de choix ou de tactique et reste peut-être le seul label intégré à une multinationale où aucun des protagonistes n'était diplômé d'une école de commerce. Ce qui ne les empêcha pas, à la date de fermeture du label, d'avoir mené le groupe Tryo au million d'albums vendus, en dix ans de carrière développée sans le soutien des radios nationales à part FIP et France Inter au début (époque Marc Garcia).

Artistes[modifier | modifier le code]

Burning Heads en faisait également partie mais a fondé en 2005 leur propre label, Opposite Prod (anciennement Opposite Records)

MacZde Carpate est également passé par Yelen pour son deuxième album À l'intérieur avant de partir chez Ladilafé.