Yedid nefesh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yedid Nefech (hébreu : ידיד נפש yedid nefesh, « Amant de l'âme ») est le nom d'un poème liturgique traditionnellement chanté par les Juifs le jour du chabbat.

Tradition et origine[modifier | modifier le code]

Ce poême a été composé au XVIe siècle par le rabbin et kabbaliste Elazar Azikri, auteur du Sefer haredim. Sa thématique est centrée autour de l'amour intense que l'on doit ressentir pour Dieu. thème très présent dans les piyyoutim. Chacun des quatre versets a pour première lettre l'une des quatre lettres du Tétragramme, le Nom de Dieu ineffable.

Yedid Nefesh est chanté par certains entre l'office religieux de min'ha, la prière du vendredi après-midi et le début de la Kabbalat chabbat (accueil du chabbat) . Il est chanté par beaucoup de Juifs orthodoxes durant la seoudah chlichit, le troisième repas du chabbat, samedi soir.

Version audio[modifier | modifier le code]

Plusieurs versions audio:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Yedid Nefesh » (voir la liste des auteurs).
  • Siddour Rinat Israël - éd. Moreshet, p. 180
  • Siddur Sim Shalom, RA/USCJ, p. 252
  • The Complete Artscroll Siddur (סדור קול יעקב) — Rabbi Nosson Scherman, Rabbi Meir Zlotowitz, Rabbi Sheah Brander — Mesorah Publications, p591.
  • Artscroll Transliterated Linear Siddur, Sabbath and Festival (סדור זכרון אברהם) — Rabbi Nosson Scherman, Rabbi Benjamin Yudin, Rabbi Sheah Brander — Mesorah Publications, p82.
  • The Essential Shiron-Birkon — Feldheim, p90.
  • The NCSY Bencher — Rothman Foundation, p51.