Yechiel Yaakov Weinberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yechiel Yaakov Weinberg, né le 24 janvier 1884 en Pologne[1] et mort en 1966 à Montreux, Suisse, est un des rabbins orthodoxes décisionnaires et rosh yeshiva du XXe siècle. Il est connu sous le nom dec son œuvre majeure, Seidei Eish.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Yechiel Yaakov Weinberg[2],[3],[4] est né en 1884 en Pologne.

Les études[modifier | modifier le code]

Il étudie à la Yeshiva de Mir et à la Yeshiva de Slabodka.

Rabbin[modifier | modifier le code]

Pendant sept ans il occupe la position de rabbin de la ville de Pilwishki (Pilviskiai[5]), aujourd'hui en Lituanie.

Berlin[modifier | modifier le code]

Le Ghetto de Varsovie [modifier | modifier le code]

En 1939, le rabbin Weinberg fuit l'Allemagne nazie et se retrouve dans le Ghetto de Varsovie, dont il est un important leader.

À cause de sa citoyenneté russe, les allemands l'emprisonne avec des prisonniers russes, ce qui lui permet de survivre à la guerre.

Le Sage de Montreux[modifier | modifier le code]

Après la guerre, un de ses étudiants, Shaul Weingort le fait venir à Montreux, où il va vivre le reste de sa vie.

A Montreux se trouve la Yechiva Etz Haïm fondée en 1927, la première Yechiva en Suisse, par le père du rabbin Moshé Botschko, le rabbin Yerahmiel Eliyahou Botschko (1888-1956).

Le rabbin Weinberg bien que proche spirituellement de la Yechiva de Montreux garde ses distances. Il préfère consacrer son temps à son oeuvre, correspondant avec le monde entier. Il trouve à Montreux la tranquillité de penser et d'écrire.

Le rabbin Yechiel Yaakov Weinberg est décédé à Montreux le lundi 24 janvier 1966.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Yechiel Yaakov Weinberg. Pinui Atsmot Metim. Berlin, 1926.
  • Yechiel Yaakov Weinberg. Mechkarim beTalmud. Berlin, 1938.
  • Yechiel Yaakov Weinberg. Seridei Eish. 4 volumes publiés par le Mossad Harav Kook, Jérusalem, Israël, 1961,1962 et 1966. Réimprimé sous le titre Shut Seridei Eish en 1999.
  • Yechiel Yaakov Weinberg. Kitvei ha-Gaon Rabbi Yechiel Yaakov Weinberg zatsal. Scranton, 2003.
  • Yechiel Yaakov Weinberg. Chidushei Baal "Seridei Eish". Jérusalem, Israël, 2005

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en)Paul Breuer & Annette Kirschner. Ask Thy Father And He Will Tell You… New York, 1997.
  • (en) Marc B.Shapiro. Between The Yeshiva World And Modern Orthodoxy. The Life and Works of Rabbi Jehiel Jacob Weinberg 1884-1996. The Littman Library of Jewish Civilization: Oxford, Portland, Oregon, 2007. (ISBN 978-1-874774-91-4)
  • (en)Shalom J. Carmy (Rabbi). Rabbi Yechiel Yaakov Weinberg's Lecture on Academic Jewish Studies[6]. Tradition, 24.4.

Traduction en français[modifier | modifier le code]

  • La Haggada de Pessah commentée par le rabbin Ye'hiel Yaacov Weinberg et annotée par son élève le rabbin Abraham Weingort (traduction de l'hébreu par Joël Hanhart). Editions Lichma. Paris, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]