Ychoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ychoux
La gare.
La gare.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Mont-de-Marsan
Canton Grands Lacs
Intercommunalité Communauté de communes des Grands Lacs
Maire
Mandat
Marc Ducom
2014-2020
Code postal 40160
Code commune 40332
Démographie
Population
municipale
2 198 hab. (2014)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 19′ 42″ nord, 0° 57′ 25″ ouest
Altitude Min. 37 m
Max. 71 m
Superficie 111,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Ychoux

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Ychoux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ychoux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ychoux
Liens
Site web Site officiel

Ychoux est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département des Landes (région Nouvelle-Aquitaine). Elle appartient au Pays de Born. Sa spécialité culinaire est la salade landaise

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans la forêt des Landes en pays de Born.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'étymologie d'Ychoux s'envisage sous trois versions :

  1. Les Basques, jadis abordant le pays pour la première fois, à la vue de la lande désertique et éperdument triste, se seraient exclamés : « Jésus ! » Or phonétiquement en basque « Jésus » rappelle Ychoux.
  2. D'autre part, Ychoux est connu par ses sources, « fontaines des Landes », les eschourdes. Ici encore un rapprochement phonétique peut être fait[1].
  3. La troisième version est que les vieux gascons, bergers, avaient créé un village nommé « Ischois ». Peu à peu, le nom est devenu Ychoux. Voir : Système agro-pastoral dans les Landes de Gascogne.

Son nom en gascon est Ishós.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1931 1940 Victor Lourties Rad. Industriel et sénateur de 1933 à 1941
mars 1971 1989 Louis Lourties   Directeur d'usine
1989 en cours Marc Ducom PS Retraité technicien forestier
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 198 habitants, en augmentation de 14,24 % par rapport à 2009 (Landes : 5,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
533 457 542 695 778 794 841 861 891
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 067 1 044 1 083 1 178 1 283 1 089 1 037 1 193 1 149
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 186 1 168 1 086 1 146 1 183 1 237 1 123 1 081 1 052
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
1 005 1 072 1 349 1 514 1 586 1 485 1 655 2 041 2 198
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame d'Ychoux.
  • Lac des Forges, situé à l'entrée d'Ychoux et à côté du camping des Forges. Ce lac existe depuis 1880, on y pêche des carpes, des truites, des poissons blancs, et des carnassiers. Chaque jour plus de 150 visiteurs, des vacanciers ou des Ychoussois parcourent ces lieux. C'est un domaine avec de petits coins ombragés. Ce lac est longé par une piste cyclable qui relie Ychoux à la commune de Parentis-en-Born ou se trouvent bien des curiosités, en particulier la belle cité scolaire Saint-Exupéry composée d'un collège, d'un collège Segpa, d'un lycée d'enseignement général et d'un lycée d'enseignement professionnel. La gare d'Ychoux permet de gagner Bordeaux.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville d'Ychoux possède une vaste zone d'activité (58 hectares) vouée notamment à l'agroalimentaire : Pinguin Aquitaine (transformation de légumes), Légum Land (grossiste en fruits et légumes), ainsi que Land Services et Agralia[6]. Depuis 2007, un entrepôt frigorifique du logisticien Olano est utilisé par les industriels locaux (Pinguin[7] et Bonduelle notamment). Ces entreprises embauchent 300 personnes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Liens externes[modifier | modifier le code]