Yazep Adamovich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yazep Adamovich
Jazep Adamovič.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
Nom dans la langue maternelle
Язэп Аляксандравіч АдамовічVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Académie militaire M. V. Frounzé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Partis politiques
Parti ouvrier social-démocrate de Russie
Parti communiste biélorusse (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Comité central de l'Union soviétique (en)
Q21531548
Q13032532
Central Executive Committee of Byelorussian SSR (d)
Comité exécutif central panrusse (en)
Q13033392Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits

Yazep Adamovich (en biélorusse Язэп Адамовіч), né le 26 décembre 1896 ( dans le calendrier grégorien) à Borisov et mort le à Minsk[1], est un homme politique biélorusse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adamovich venait d'un milieu ouvrier et à l'âge de dix ans il a commencé à travailler dans des usines à Borisov, à Minsk et à Tiflis. Rédigé dans l'armée tsariste en 1914, il combattit sur le front sud-ouest et sur le front roumain. En 1916 Adamovich a rejoint le Parti ouvrier social-démocrate de Russie. Après la Révolution de Février en 1917 il a travaillé dans le personnel des gardes rouges à Smolensk. En juillet 1918 il est devenu le chef de la garnison des gardes rouges à Smolensk et aussi le commissaire bolchevique de la province de Smolensk. Adamovich dirigea la lutte contre les groupes anti-bolcheviques à Smolensk, Vitebsk et dans les provinces d'Homel. En septembre 1920, il est nommé commissaire aux affaires militaires de la République socialiste soviétique de Biélorussie et en 1921 Adamovich a assumé le poste de commissaire de l'intérieur et vice-président des conseils des commissaires du peuple de la République socialiste soviétique de Biélorussie. Il était responsable de la persécution des anti-bolcheviques et a participé à la formation de l'URSS. En 1924 Adamovich est devenu le président du conseil des commissaires des peuples de la République socialiste soviétique de Biélorussie. Il a participé à la politique de Belarusification de la vie publique, qui a été menée à grande échelle. Les institutions éducatives et culturelles, la presse, l'administration et les structures du parti étaient obligés à utiliser la seule la langue Biélorusse. En 1927 il fut enlevé de son poste. En 1932, il fut envoyé à Kamtchatka. Selon des informations officielles, il s'est suicidé[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jones, David R., The Military-naval encyclopedia of Russia and the Soviet Union, Academic International Press, 1978-<1998> (ISBN 9780875690285, OCLC 4605386, lire en ligne)
  2. Wojciech Roszkowski, Jan Kofman: Biographical Dictionary of Central and Eastern Europe in the Twentieth Century. Routledge, 2016. p. 8-9.

Liens externes[modifier | modifier le code]