Yaya DaCosta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yaya DaCosta
Description de cette image, également commentée ci-après
Yaya DaCosta en septembre 2010
Nom de naissance Camara Yaya DaCosta Johnson
Naissance (35 ans)
Harlem, Drapeau de l'État de New York New York
(États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice et mannequin
Films notables Dance with Me
Whitney Houston : Destin brisé
Le Majordome
The Nice Guys
Séries notables Chicago Med

Yaya DaCosta (née Camara Yaya DaCosta Johnson le à Harlem, New York) est une actrice américaine qui a commencé sa carrière comme mannequin. Elle est principalement connue grâce à son interprétation d'April Sexton, une infirmière de la série Chicago Med de la chaîne américaine NBC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Yaya DaCosta naît à Harlem dans une famille très métissée. Son père est brésilien et sa mère est d'origine du Nigéria[1]. Elle parle portugais, français et espagnol. Elle étudie l'histoire de l'Afrique à l'université Brown.

Carrière[modifier | modifier le code]

Premiers pas sur les podiums (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Logo de l'émission Top Model USA

Elle participe, en 2004, à l'émission Top Model USA, créée et présentée par le top modèle Tyra Banks. Ce show propose, à un groupe de modèles en herbe, d'entamer une grande carrière dans le milieu de la mode. Bien qu'elle ne remporte pas le concours, elle arrive jusqu'en finale mais s'incline face à Eva Pigford, Yaya a su se démarquer et elle est depuis mannequin pour les agences Models 1 (en) de Londres et Ford Models de New York. Elle tourne également dans de nombreuses publicités (Garnier, Sephora, Oil Of Olay)[2]. C'est grâce à ce show et son exposition, qu'elle décide de se lancer dans la comédie.

Débuts de carrière d'actrice (2005-2014)[modifier | modifier le code]

Elle commence à jouer la comédie en 2005 avec une apparition dans la série télévisée Eve. Elle décroche ensuite un rôle important aux côtés de Rob Brown, Antonio Banderas et Alfre Woodard dans Dance with Me en 2006, qui réalise de jolies performances au box office pour un film du genre[3]. La performance de Yaya est remarquée et l'actrice se retrouve nommée dans la catégorie Meilleure actrice lors de la cérémonie des Teen Choice Awards[4]. On la retrouve au cinéma dans le film confidentiel Honeydripper, en 2007, et le film boudé par le public[5] The Messenger, en 2009, mais très bien accueilli par les critiques[6].

Pour 2010 et 2011, elle continue les petites apparitions et décroche des seconds rôles dans les blockbuster Tron : L'Héritage et Time Out. Le premier doté d'un budget de 170 millions de dollars, en engrangera plus de 400 millions[7], le second rencontre un succès modéré que ce soit chez les critiques[8] ou du côté du public[9]. On la retrouve également à l'affiche de Tout va bien ! The Kids Are All Right avec Julianne Moore et Annette Bening, un film dramatique primé au festival du film de Sundance de 2010.

Elle rejoint la prestigieuse distribution du film Le Majordome sorti en 2013, aux côtés de Forest Whitaker. Présenté au Festival du cinéma américain de Deauville, le film reçoit des critiques élogieuses[10], une pluie de nominations et de récompenses[11] et séduit le public[12]. Elle apparaît la même année, en tant que personnage principal féminin, du film d'action Coup de filet aux côtés de Brendan Fraser, passé inaperçu.

Parallèlement à son incursion au cinéma, elle participe également à plusieurs séries télévisées : elle fait ses armes, en 2008, dans le soap opéra La Force Du Destin, très populaire aux États-Unis, rejoint la série Ugly Betty, en 2009, le temps de quelques épisodes, afin d'interpréter la fille du personnage emblématique Wilhelmina Slater jouée par Vanessa Williams. Cette forte visibilité lui permet d'enchaîner les apparitions : elle joue les Guest dans les séries : New York Unité Spéciale, Mercy, American Wives et Body Of Proof. Entre 2011 et 2012, elle apparaît dans deux épisodes de la série médicale à succès Dr House.

En 2014, elle décroche un second rôle dans la comédie sentimentale And So It Goes aux côtés des respectés Michael Douglas et Diane Keaton et joue dans un épisode de la série policière Unforgettable.

Révélation télévisuelle (2015-présent)[modifier | modifier le code]

C'est ainsi qu'elle est choisie, en 2015, pour interpréter la regrettée diva Whitney Houston dans le biopic, très controversé[13], Whitney Houston : Destin brisé, première réalisation de l'actrice Angela Basset. Dans un entretien accordé à E ! News, Yaya a expliqué la difficulté d’incarner la chanteuse : « Toutes les scènes étaient compliquées à jouer puisque je devais rester fidèle à ce personnage, qui n’est pas sorti de l’imagination d’un scénariste. C’est une vraie personne qui a réellement vécu tout cela, et que tout le monde aimait. Il y avait une pression afin de rester dans les faits, de na pas être outrageant tout en respectant la personne qu’elle était. »[14]

La polémique déclenchée par le biopic ne nuit pas à la carrière de l'actrice. Sa performance est même saluée d'une nomination dans la catégorie Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini série par la cérémonie des Black Reel Awards. Elle prête ensuite sa voix pour les besoins d'un épisode de la série d'animation populaire Les Simpson et elle est la première à rejoindre la distribution de la série Chicago Med[15].

Logo de la série télévisée Chicago Med

Il s'agit de la troisième série créée par Dick Wolf (aussi créateur de New York : Unité spéciale et ses dérivés) dont l'intrigue se situe à Chicago et suit le quotidien des médecins et autre personnel de l'hôpital. Elle est liée à deux autres séries du même créateur, Chicago Fire (le personnage de Yaya (April Sexton) est d'ailleurs introduit dans celle-ci) et Chicago Police Department qui s'intéressent respectivement aux pompiers et aux policiers de la ville de Chicago. La série est un succès avec une moyenne de 8 millions de téléspectateurs aux États-Unis, elle est reconduite pour une seconde saison[16].

L'actrice n'abandonne pas pour autant le cinéma et elle rejoint Russell Crowe et Ryan Gosling pour la comédie The Nice Guys, sorti sur les écrans en 2016, le film est encensé par la critique[17]. En 2017, le show médical, Chicago Med est renouvelé pour une troisième saison grâce à la stabilité de ses audiences[18].

En 2018, DaCosta reste fidèle aux productions de la chaîne Lifetime, pour seconder Toni Braxton et Trevor Morgan dans le téléfilm Faith Under Fire de Vondie Curtis-Hall. Ce téléfilm dramatique raconte l'histoire d'Antoinette Tuff, une mère célibataire de Géorgie qui a su convaincre un homme armé venu faire un carnage dans une école primaire de se rendre[19]. Côté cinéma, elle rejoint la distribution du biopic Bolden, aux côtés de Michael Rooker, Ian McShane et Gary Carr[20].

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Le 26 juin 2012, l'actrice se marie au producteur Joshua Bee Alafia. Ils deviennent parents d'un petit Sankara Alafia, né le . Le couple annonce sa séparation à la fin de l'année 2014[21].

Yaya Dacosta serait en tête du classement des actrices les mieux payées, avec un revenu estimé à 75 millions d’euros durant l’année 2016. Selon le magazine économique People With Money, l’interprète d’April serait à la tête d’une fortune de 215 millions d’euros (patrimoine immobilier, contrats publicitaires, restaurants, ligne de vêtements…)[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[4].

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yaya Dacosta at the Fashion Model Directory
  2. a et b Elodie Etienne, « 5 choses à savoir sur Yaya DaCosta », sur tf1.fr, (consulté le 6 janvier 2017)
  3. « Box Office Dance With Me 2006 », sur jpbox-office.com
  4. a et b (en) « Yaya DaCosta - Awards - IMDb », sur http://www.imdb.com/
  5. (en) « Box Office The Messenger 2009 », sur boxofficemojo.com
  6. (en) « Review The Messenger 2009 », sur rottentomatoes.com
  7. (en) « Box Office Tron », sur boxofficemojo.com
  8. (en) « Review in time », sur rottentomatoes
  9. (en) « Box Office In Time », sur boxofficemojo.com
  10. « Review The Butler », sur rottentomatoes.com
  11. (en) « Awards The Butler », sur imdb.com
  12. « Box Office Le Majordome », sur jpbox-office.com
  13. staragora, « Biopic Polémique », Août 2015,‎ , http://www.staragora.com/news/whitney-houston-son-biopic-polemique-cet-apres-midi-sur-tf1/517441
  14. « Qui est Yaya DaCosta ? », sur toutelatele.com,
  15. (en) « Chicago Fire SpinOff », sur deadline.com
  16. « Classement Série Intégral Saison 2015 2016 », sur upfrontsusa.com,
  17. (en) « Review The Nice Guys », sur rottentomatoes.com
  18. « NBC renouvelle Chicago PD, Chicago Fire et Chicago Med, mais pas encore Chicago Justice », sur Critictoo,
  19. (en) Denise Petski, « ‘Faith Under Fire’: Toni Braxton To Topline Lifetime Movie About Georgia Elementary School Gunman », sur deadline,
  20. (en) « Yaya DaCosta Joins Jazz Biopic ‘Bolden’ (EXCLUSIVE) », sur Variety,
  21. « Yaya Dacosta et Joshua Bee Alafia, c’est fini », sur lascandaleuse.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :