Yasmina Baddou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baddou.
Yasmina Baddou
Image illustrative de l'article Yasmina Baddou
Fonctions
Députée de Casablanca
En fonction depuis le
Législature IXe législature
Ministre de la Santé
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Gouvernement Gouvernement Abbas El Fassi
Législature VIIIe législature
Prédécesseur Mohamed Cheikh Biadillah
Successeur Houcine El Ouardi
Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, chargée de la Famille, de la Solidarité et de l'Action sociale
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Driss Jettou
Gouvernement Gouvernement Driss Jettou
Législature VIIe législature
Prédécesseur Mohamed Said Saadi
Successeur Nouzha Skalli
Biographie
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Rabat (Drapeau du Maroc Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique Parti de l'Istiqlal
Diplômé de Université Mohammed V de Rabat
Profession Avocate

Yasmina Baddou, née le à Rabat, est une avocate et femme politique marocaine. Elle a été ministre de la Santé de 2007 à 2012 dans le gouvernement El Fassi. Elle est actuellement élue du conseil de la ville de Casablanca.

Parcours[modifier | modifier le code]

Origines et études[modifier | modifier le code]

Yasmina Baddou est la fille de Abderrahmane Baddou, membre du comité exécutif du Parti Istiqlal, ex-ambassadeur et ancien secrétaire d’Etat aux Affaires Étrangères du temps où M’hamed Boucetta était ministre.

Elle a obtenu son baccalauréat au lycée Mongrand à Marseille, Yasmina Baddou a poursuivi ses études de droit à l’université Mohamed V de Rabat d’où elle a obtenu une maîtrise en droit privé, puis les 1er et 2e CES en droit des affaires.

En 1990, Yasmina Baddou obtient le certificat d’aptitude à l’exercice de la Profession d’avocat. La nouvelle secrétaire d’État chargée de la famille, de la solidarité et de l’action sociale a occupé plusieurs fonctions dont celle d’avocate agréée près la Cour Suprême, conseillère juridique du Wali de la région du grand Casablanca et directeur adjoint au département juridique à la Banque Commerciale du Maroc.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Elle entame en 1987 son parcours sein du parti de l'Istiqlal. Membre de l’organisation de la femme istiqlalienne en 2001, elle est élue secrétaire de section de la commune d’Anfa. Elle est également vice-présidente d’une ONG de réflexion et d’orientation "Alliance Pro".

Secrétaire d’État[modifier | modifier le code]

Sous le gouvernement Driss Jettou, elle est nommée Secrétaire d'État auprès du Ministre du Développement Social, de la Famille et de la Solidarité, chargée de la Famille, de l'Enfance et des Personnes Handicapées.

Le , elle remporte son fauteuil à la circonscription de Casablanca-Anfa lors de l'Élection parlementaire de 2007 au Maroc.

Ministre de la santé[modifier | modifier le code]

Le , elle est nommée Ministre de la Santé dans le Gouvernement Abbas El Fassi.

Présidente de l'arrondissement d'Anfa et députée[modifier | modifier le code]

Le , elle est élue aux élections communales dans la circonscription d'Anfa à Casablanca en arrivant en première position. Le , elle est réélue aux élections législatives dans la circonscription d'Anfa à Casablanca en arrivant en deuxième position.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est mariée à Ali Fassi-Fihri et est mère de trois enfants.

Ali Baddou, son cousin est un animateur de radio et de télévision en France.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]