Yaron Herman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Herman.
Yaron Herman
Description de l'image Yaron Herman.jpg.
Informations générales
Naissance (36 ans)
Tel-Aviv
Activité principale musicien
Genre musical jazz
Instruments piano
Années actives depuis 2003
Site officiel yaronherman.com

Yaron Herman est un pianiste de jazz franco-israélien né le à Tel-Aviv et résidant aujourd'hui à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yaron se destine d'abord à une carrière sportive dans le basketball. Contraint d'arrêter son activité à la suite d'une blessure au genou, il commence à étudier le piano à l'âge de 16 ans avec le musicien de jazz Opher Brayer, qui utilise une méthodologie basée sur la philosophie, les mathématiques et la psychologie. Deux ans plus tard, Yaron reçoit le prestigieux prix de "talent junior" de la Rimon School of Jazz and Contemporary Music de Ramat Ha-Sharon. À l'âge de 19 ans, il déménage aux États-Unis. À 21 ans, il enregistre son premier album, Takes 2 to Know 1, avec Sylvain Ghio, produit par le label Sketch Records. En 2008, il remporte une Victoire du jazz dans la catégorie Révélation de l'année pour l'album A time for everything. En 2009, il est nommé 3 fois aux Victoires du jazz : artiste de l'année, album de l'année pour Muse (élu aussi album jazz de l'année sur Itunes), et prix du public. Il est par ailleurs président du jury de la Montreux Jazz Solo Piano Competition en 2012, 2015 et 2016, et président de la Montreux Jazz Academy pour les éditions 2015 et 2016.

Il se produit entre autres avec Ambrose Akinmusire, Michel Portal, Kurt Rosenwinkel, Dominic Miller, Avishai Cohen, Pat Metheny, Lars Danielsson, Matt Brewer, Gerald Cleaver, Gilad Hekselman, Valgeir Sigurðsson, Yaël Naim et Matthieu Chedid.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Passionné par la pédagogie et l'étude du processus créatif, Yaron Herman intervient comme orateur lors des conférences TEDxParis (2015), TEDGlobal (2013), TEDxCERN (2013) ou TEDxHelvetia (2012), ainsi que lors de séminaires d'entreprises (dont Google). En 2015, il participe à l'exposition Une brève histoire de l'avenir de Jacques Attali au Musée du Louvre. Il fait aussi partie des membres du programme "Young Leaders" de la France China Foundation.

Yaron Herman a composé pour les campagnes publicitaires Free avec Jean-Pierre Taïeb, ainsi que pour la Société Générale et Hermès International.

Influences[modifier | modifier le code]

Le style musical de Yaron Herman reflète l'influence de pianistes et autres musiciens de jazz tels que Keith Jarrett, Paul Bley, Lennie Tristano ou Brad Mehldau, d'artistes de pop moderne comme Björk ou Sting. Il s'inspire également de la musique classique (Alexander Scriabin, Maurice Ravel) et traditionnelle. On retrouve d'ailleurs sur son album de 2007, A Time for Everything, des reprises de titres pop de Britney Spears (Toxic), Leonard Cohen (Hallelujah) ou encore The Police (Message in a Bottle).

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]