Yard mégalithique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Yard mégalithique est une unité de mesure de 2,72 pieds impériaux, soit 82,9 cm, précise à 0,003 pieds près (~1mm)[1],[2], supposée avoir été utilisée par les « peuples mégalithiques », des îles Britanniques et de Bretagne.

Son existence a été proposée par Alexander Thom, un professeur écossais[3] qui a passé plusieurs décennies à étudier à l'aide d'un théodolite les cromlechs de Grande-Bretagne et de Bretagne armoricaine. A. Thom n'est pas le premier à avoir émis l'hypothèse d'une unité de mesures « mégalithique » mais les méthodes de recherche de Thom ont relancé l'intérêt pour des interprétations astronomiques des monuments préhistoriques.

Cette hypothèse a été rejetée par la communauté scientifique qui ne reconnaît pas la possibilité d'une unité de mesure d'une telle précision répandue et propre à cette époque[4]. Les conclusions de Thom ont en effet été invalidées avec la mise en évidence de certains biais dans le choix de ses données, et par de nouvelles analyses statistiques[5]. L'usage répandu d'un système de mesures (moins précises) fondées sur le corps humain reste envisageable[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexander Thom, New Scientist, Reed Business Information, , 690– p. (ISSN 0262-4079, lire en ligne)
  2. Barbara Ann Kipfer, Encyclopedic dictionary of archaeology, Springer, , 344– p. (ISBN 978-0-306-46158-3, lire en ligne)
  3. Thom, Alexander. Megalithic Sites in Britain. Oxford : OUP, 1967
  4. « the suggestion put forth by Thom that there was a « megalithic yard » uniform to 0,1 mm from Brittany to the Orkneys cannot be accepted » Karlene Jones-Bley, American Journal of Archaeology, 106-1, 2002, p. 122 ; Clive Ruggles, Astronomy in Prehistoric Britain an Ireland, Yale University Press, New Haven, 1999, chap. 2 note 52 ; voir déjà P.R. Freeman, « A bayesian analysis of the Megalithic Yard », J.R. Statist. Soc. A., 1976, p. 20-55.
  5. (en) Clive Ruggles, Ancient Astronomy: An Encyclopedia of Cosmologies and Myth, ABC-CLIO, Inc, (ISBN 1-85109-477-6) p. 327.
  6. Ruggles 2005, p. 426.