Yaraví

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le yaraví est une forme musicale issue des indiens Quechuas du Pérou. À l'origine, le yaraví est un « Chant d'Amour » en langue quechua, un chant traditionnel proche d'une complainte mélancolique. On relève l'existence du Yaraví dès la période Inca. Il était chanté pour accompagner une sorte de ronde appelée cachua. On peut le retrouver en Bolivie, en Équateur et en Argentine.

Souvent, les Européens à la conquête du Nouveau Monde ont employé cette forme musicale populaire avec des paroles de l'Évangile pour « christianiser » les autochtones. Cette forme musicale a aussi été employée par un poète péruvien révolutionnaire du nom de Mariano Melgar (1791-1815), pour mettre en musique ses propres vers, en les adaptant aux mélodies populaires. Le poète français Valery Larbaud a intitulé l'un de ses poèmes Yaraví.