Yannis Tsarouchis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant grec
Cet article est une ébauche concernant une personnalité grecque.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Yannis Tsarouchis
Greek-painters-Tsarouchis.jpg

Tableau de Yannis Tsarouchis

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
AthènesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Γιάννης ΤσαρούχηςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Site web
signature d'Yannis Tsarouchis

signature

Yannis Tsarouchis (en grec moderne Γιάννης Τσαρούχης) (Le Pirée, - Athènes, ) est un peintre grec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yannis Tsarouchis étudia à l’École des beaux-arts d’Athènes de 1929 à 1935 dans l’atelier de Fotis Kontoglou (1931-1934). Avec celui-ci, il s’initia à la peinture byzantine. Il étudia aussi l'architecture et les costumes populaires. Il devint ainsi un des artisans du retour artistique à la Grécité de la génération des artistes des années 1930.
En 1935 et 1936, il voyagea à Constantinople, à Paris et en Italie. Il s’initia alors à l’art de la Renaissance et à l’Impressionnisme.

Il s'installa définitivement à Paris en 1967.

Dans les années 1980, la Fondation Yannis Tsarouchis fut créée à Maroússi dans la banlieue d'Athènes.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Style[modifier | modifier le code]

Theophilos, Matisse ou Giacometti influencèrent l’œuvre de Yannis Tsachouris. Ses tableaux représentent souvent des nus masculins, qui forment le sujet même de l'œuvre (Marin assis et nu allongé, 1948 ; Marin assis sur un lit, 1950) ou s'inscrivent dans des tableaux allégoriques, religieux (Saint Sébastien) ou politiques (La Garde oubliée, 1957).

Tableaux[modifier | modifier le code]

  • 1948 : Marin assis et nu allongé.
  • 1950 : Marin assis sur un lit.
  • 1957 : La garde oubliée.
  • 1964 : Le port de Zea, au Musée Averoff, à Metsovo.
  • 1967 : Athlète.
  • 1968-1974 : Le songe de David.
  • 1976 : Portrait de T.M. en marin.
  • Saint Sébastien.

Illustrations[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]