Yannick Tremblay (hockey sur glace, 1977)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Yannick Tremblay (1977))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yannick Tremblay et Tremblay.

Yannick Tremblay

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance 25 août 1977,
Alma (Canada)
Joueur
Position Ailier droit
Tire de la gauche
Équipe LNAH Marquis de Jonquière
Ancienne(s) équipe(s) Lacroix de Windsor
Saint-François de Sherbrooke
Wild de Windsor
A joué pour ECHL
Sea Wolves du Mississippi
EIHL
Racers de London
Carrière pro. Depuis 2002

Yannick Tremblay (né le 25 août 1977 à Alma, dans la province de Québec au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Entre 1992 et 1998, il a joué dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec les Saguenéens de Chicoutimi, les Faucons de Sherbrooke et l’Océanic de Rimouski.

Par la suite, il passe 4 saisons avec les Aigles Bleus de l’Université de Moncton au hockey universitaire canadien.

Il débute sa carrière professionnelle en 2002 avec le Lacroix de Windsor de la Ligue de hockey semi-professionnelle du Québec.

Lors de la saison 2003-2004, il joue 5 matchs avec les Sea Wolves du Mississippi de la East Coast Hockey League et le reste de la saison avec le Saint-François de Sherbrooke de la Ligue de Hockey Senior Majeur du Québec.

Il joue 21 matchs au début de la saison 2004-2005 avec les Racers de London de l’EIHL et il revient terminer la saison avec le Saint-François de Sherbrooke dans la Ligue nord-américaine de hockey.

Le 2 septembre 2011, il signe un contrat avec le Wild de Windsor[1].

Au cours de l'été 2012, il est échangé aux 3L de Rivière-du-Loup, mais il ne dispute aucun match avec l'équipe. Le 24 octobre, il est échangé aux Marquis de Jonquière dans une transaction majeure impliquant 7 joueurs[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1992-1993 Saguenéens de Chicoutimi LHJMQ 2 0 0 0 0 - - - - -
1994-1995 Faucons de Sherbrooke LHJMQ 10 2 2 4 15 7 2 0 2 6
1995-1996 Faucons de Sherbrooke LHJMQ 64 16 27 43 262 7 0 2 2 18
1996-1997 Faucons de Sherbrooke LHJMQ 42 21 25 46 212 3 0 1 1 16
1997-1998 Faucons de Sherbrooke LHJMQ 31 6 19 25 126 - - - - -
Océanic de Rimouski LHJMQ 34 14 28 42 132 12 6 5 11 25
1998-1999 Aigles Bleus de l’Université de Moncton CIS 26 6 20 26 53
1999-2000 Aigles Bleus de l’Université de Moncton CIS 25 12 16 28 40
2000-2001 Aigles Bleus de l’Université de Moncton CIS 19 12 17 29 63
2001-2002 Aigles Bleus de l’Université de Moncton CIS 26 6 18 24 20
2002-2003 Lacroix de Windsor LHSPQ 51 34 44 78 173 9 6 7 13 12
2003-2004 Saint-François de Sherbrooke LHSMQ 50 34 31 65 136 10 5 9 14 23
2003-2004 Sea Wolves du Mississippi ECHL 5 0 1 1 4 3 1 0 1 2
2004-2005 Racers de London EIHL 21 5 6 11 36 - - - - -
2004-2005 Saint-François de Sherbrooke LNAH 36 26 25 51 40 7 6 4 10 2
2005-2006 Saint-François de Sherbrooke LNAH 56 27 43 70 82 17 5 12 17 51
2006-2007 Saint-François de Sherbrooke LNAH 41 21 28 49 97 15 9 11 20 44
2007-2008 Saint-François de Sherbrooke LNAH 50 22 44 66 135 5 1 2 3 28
2008-2009 Saint-François de Sherbrooke LNAH 44 22 41 63 59 6 2 4 6 6
2009-2010 Saint-François de Sherbrooke LNAH 37 15 28 43 83 16 7 9 16 25
2010-2011 Saint-François de Sherbrooke LNAH 38 14 19 33 76 14 10 7 17 31
2011-2012 Wild de Windsor LNAH 48 31 26 57 82 9 3 8 11 6
2012-2013 Marquis de Jonquière LNAH 38 9 27 36 79 11 4 9 13 25
2013-2014 Marquis de Jonquière LNAH 1 0 0 0 2 - - - - -
Totaux LHSPQ / LHSMQ / LNAH 490 255 356 611 1 044 119 58 82 140 253

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue nord-américaine de hockey
  • Au terme de la 2012-2013 il figure au 5e rang des meilleurs marqueurs de l’histoire de la ligue avec 611 points.
  • Il est aussi au 3e rang pour le nombre de buts marqués (255), 9e rang pour le nombre d’assistance (356) et au 3e rang pour le nombre de matchs joués (489).

Prédécesseurs et successeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]