Yann Hegann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yann Hegann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Yann Hegann est un animateur, réalisateur, producteur et écrivain français né le à Paris 16e. Il est connu pour avoir été le premier animateur du top 50 sur Europe 1.

Biographie[modifier | modifier le code]

À dix ans, Yann Hegann interprète un petit rôle aux côtés de Gérard Philipe dans Le Joueur de Claude Autant-Lara.

Pendant le tournage, Gérard Philipe surnomma Yann « Petit Prince ». Le grand comédien justifiera cette appellation en lui offrant Le Petit Prince de Saint-Exupéry ainsi que la version disque que Gérard Philippe avait enregistrée en 1954.

En 1967, Yann débute sur RTL produisant le jeu Le Message animé par Georges de Caunes. En 1969, il présente chaque week-end le jeu Le Tirlipot ancêtre du Schmilblic de Guy Lux[réf. nécessaire].

En 1973, il rejoint Europe 1, co-animant l’émission Radio 2 avec Hubert Wayaffe et François Diwo. En 1974, il réalise Mozik, animé de 16 à 18h par Jean-Loup Lafont. Un an plus tard, Jean-Loup lui cède la place et Yann présente Mozik tout en restant réalisateur.

A cette période, Yann Hegann travaillera avec France-Inter, réalisant des programmes pour L'Oreille en coin avec son partenaire Thomas Sertilanges.

En 1975, Yann produit, pour Europe 1, un one-man-show avec son émission Drugstore : les visiteurs du drugstore du rond-point des Champs-Élysées y voient Yann réaliser l'émission comme animateur, réalisateur et preneur de son. Par son style particulier, Drugstore restera longtemps dans les mémoires[réf. nécessaire].

Au début des années 1980, on le retrouve chaque dimanche avec le programme rétro Docteur Jingle et Mister Yann qu’il enregistre intégralement dans son studio de radio du cours Albert-Ier, studio que beaucoup prennent pour une annexe d’Europe 1[réf. nécessaire].

Yann Hegann restera 14 ans dans cette station animant de nombreuses autres émissions (Hit Parade d’Europe 1 en alternat avec Christian Morin, Matinale 5/7, La Boom Hollywood, Le Hit Parade des Clubs, Pile ou Face, etc.).

Le 4 novembre 1984, est créé le Top 50 proposé en deux versions : sur Europe 1, le Top 50 est animé par Yann Hegann[1], sur Canal+ par Marc Toesca. Durant un temps, une fois par semaine, les deux animateurs animent ensemble l’émission, se retrouvant sur leurs médias respectifs. Yann sera ainsi le premier animateur du Top 50 sur Europe 1 de 1984 à 1987[1].

De 1982 à 1986, Yann Hegann succède à Harold Kay et présente le spectacle du Podium Europe 1[2]. Toujours sur cette antenne, Yann réalise les émissions de Denise Fabre, Christian Morin, Daniel Patte, Viviane Blassel, Michel Druckeretc.

Quittant Europe 1 en 1987, Yann Hegann développe ses activités dans son propre studio de radio.

De 2007 à 2014, il réalise et anime Planète Music, un programme pour les vols long courrier de la compagnie allemande Lufthansa[2].

De 2010 à 2012, il participe à la tournée Age Tendre et Tête de Bois. En 2012, sa compagne Kathy étant gravement malade, Yann met sa carrière en suspension s’occupant exclusivement d’elle.

En 2015, il fait partie des 60 personnalités choisies comme étant les plus marquantes dans l'histoire de Europe 1[3].

Fin 2017, Yann Hegann publie le conte intergénérationnel L’Enfant qui venait des étoiles.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’Enfant qui venait des étoiles, Grrr... Art Éditions, 2017

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Yann Hegann - Top Fm, compilation SPI-Milan, 1982

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thomas Joubert, Les années top 50, Europe 1, (ISBN 9782324009143, OCLC 897658614, lire en ligne), p. 10
  2. a et b « Nouveau, un canal de musique française à bord des vols longs-courriers. », First, Lufthansa, janvier 2008, n°12, pages 6 et 7
  3. « Europe 1 : 60 visages pour 60 ans », sur www.europe1.fr (consulté le 10 janvier 2018)

Biographie[modifier | modifier le code]

  • « A peu de chose près : Yann HEGANN » Salut les copains, n°77, octobre 1978, page 20
  • « YANN HEGANN : Europe 1 de 23h à 24h », Night Magazine, 1978, page 41

Liens externes[modifier | modifier le code]