Yann Dedet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yann Dedet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Distinction


Yann Dedet, né le à Paris, est un monteur, acteur, scénariste et réalisateur français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Yann Dedet dit de son enfance : « Grâce à une caméra Paillard-Bolex 8 millimètres qu’on m’a offerte quand j’ai eu onze ans, j’ai rapidement saboté mes études et me suis retrouvé assez vite aux Laboratoires de tirage cinématographiques de Saint-Cloud[2]. »

Intervenant à la Femis et à la CinéFabrique, il a notamment travaillé avec François Truffaut, Maurice Pialat et Jean-François Stévenin[3],[4].

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le père de Jules Dedet Granel (l'artiste urbain L'Atlas), et de Félix Dedet Roüan (luthier).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme monteur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1974 : La plus forte de Strindberg (court métrage)
  • 1988 : Quand je serai jeune (court métrage)
  • 2002 : Le Pays du chien qui chante (long métrage de fiction)
  • 2006 : Le Théâtre populaire japonais (documentaire japonais)
  • 2007 : Retour à l'Hijigawa (documentaire japonais)
  • 2008 : Koto Corse (documentaire japonais)
  • 2009 : Toiles de pluie, toiles de fruits (documentaire japonais)
  • 2009 : L'Autre Côté[5] (documentaire japonais)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • Le Point de vue du lapin. Le roman de « Passe Montagne », P.O.L., 2017
  • Le spectateur zéro. Conversation sur le montage, P.O.L., 2020

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]