Yann Couvreur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Yann Couvreur
Naissance
Paris (France)
Nationalité Française
Diplôme
BEP cuisine, CAP pâtisserie
Profession
Autres activités

Yann Couvreur, né le à Paris, est un chef pâtissier français.

Formé dans des restaurants et hôtels de luxe, il ouvre sa propre pâtisserie en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris[1] et fils de commerçants[2], Yann Couvreur grandit dans les Yvelines[3]. Il commence en pâtisserie lors d’un stage[3]. Il étudie ensuite à la Tecomah, à Jouy-en-Josas, et obtient un Brevet d'études professionnelles de cuisinier et un Certificat d'aptitude professionnelle de pâtisserie[3],[1].

Débuts dans l'hôtellerie[modifier | modifier le code]

Il débute au Trianon Palace à Versailles, comme commis de cuisine au restaurant Les Trois Marches de Gérard Vié[3],[4]. Il travaille ensuite pendant deux ans au Carré des Feuillants à Paris, puis devient sous-chef à l’hôtel Park Hyatt Paris-Vendôme[4]. En 2010, il devient chef pâtissier à l’Eden Rock de Saint-Barthélémy[1].

De retour en France métropolitaine, il intègre le Lancaster, puis, fin 2011, le Burgundy[3],[4]. Début 2013, il passe au Prince de Galles lors de sa réouverture[4]. Chef de brigade, il confectionne les viennoiseries pour les petits déjeuners de l’hôtel, ainsi que les amuse-bouches sucrés et desserts du restaurant gastronomique La Scène[3],[1].

En 2015, alors qu'il travaille au restaurant La Scène, dirigé par Stéphanie Le Quellec, il participe à l'émission Top Chef en tant que membre du jury[5]. Un an plus tard, il participe à la saison 1 du Meilleur Pâtissier, spécial célébrités, en tant que membre du jury et chef invité.

Pâtissier[modifier | modifier le code]

En , Yann Couvreur ouvre sa première pâtisserie dans le 10e arrondissement de Paris[4]. Cet établissement se situe là où il vécut à ses débuts[6].

Parmi les produits proposés, on compte la merveille au praliné[7], un kouign-amann au blé noir[8] ou un millefeuille à la vanille de Madagascar[4],[9].

Les millefeuilles sont dressés devant les clients, et servis en édition limitée à 50 unités. D’autres desserts « à la minute », surnommés « fugues pâtissières », sont également proposés[4].

En 2016, il réalise les pâtisseries d'un repas servi à bord de l'Orient Express avec Yannick Alléno[10]. Il publie également des interviews et des recettes dans plusieurs journaux.

Le , il ouvre sa 2e pâtisserie dans le Marais à Paris[11].

En , il publie un livre aux éditions Solar, La pâtisserie de Yann Couvreur, préfacé par Pierre Hermé.

En , Yann Couvreur Pâtisserie annonce une levée de fonds de 1,9 million d’euros incluant 11 investisseurs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]