Yanick Villedieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yanick Villedieu, né le à Fère-Champenoise[1], en France, est un journaliste et un animateur de radio canadien. Il anime de 1982 à 2017 l'émission de culture scientifique Les Années lumière à la première chaîne de Radio-Canada.

Biographie[modifier | modifier le code]

Yanick Villedieu fait des études à l’École supérieure de journalisme de Lille, en France[2]. Il s'installe par la suite au Québec.

Il fait ses premières armes en vulgarisation scientifique en lançant un journal à l'Université du Québec[2].

Il devient rédacteur du magazine Québec Science. Il travaille par la suite pour le magazine télévisé Science-Réalité, l'ancêtre de l'émission télévisuelle de vulgarisation scientifique Découverte[2].

Il publie des articles scientifiques dans le magazine L'actualité[2].

Villedieu s'intéresse particulièrement aux domaines de la santé et de la médecine. Il en fera le sujet de trois livres : Demain la santé, La Médecine en observation et Un jour la santé[2]. Il est l'un des journalistes canadiens les plus reconnus sur la question du sida, qu'il suit depuis la découverte du virus au début des années 80.

En 1982, il devient animateur de l'émission Aujourd'hui la science, qui deviendra par la suite Les Années lumière en 1994[2]. L'émission aborde une foule de sujets liés à l'actualité scientifique. Il quitte Les années lumière le pour prendre sa retraite[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Yannick Villedieu, Demain la santé,
  • Yannick Villedieu, La médecine en observation, Boréal, , 298 p. (ISBN 9782890524002)
  • Yannick Villedieu, Un jour la santé, Boréal, , 320 p. (ISBN 9782764601679)
  • Laurent Drissen et Yannick Villedieu, Chroniques des années-lumière, Multimondes, , 280 p. (ISBN 9782895441816)
  • Yannick Villedieu, Le Deuil et la Lumière : Une histoire du sida, Montréal, Éditions du Boréal, , 352 p. (ISBN 9782764626993)
  • Yannick Villedieu et Sabrina Gendron, L'oiseau rare, Multimondes, , 160 p. (ISBN 9782897731649)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yanick Villedieu, interview par Marie-Louise Arsenault, Plus on est de fous, plus on lit!, ICI Radio-Canada Première, (Interview), (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Doctorats honorifiques - Yanick VILLEDIEU, 2005 - Éloge », Université d'Ottawa, 23 juin 2009 (dernière modification) (consulté le )
  3. « Yanick Villedieu prendra sa retraite à la fin de la saison des Années lumières », sur ActusMédias, (consulté le )
  4. a et b « Conférenciers, conférencières - Yanick Villedieu », Centre d'expertise des grands organismes, (consulté le )
  5. « Doctorats honorifiques - Yanick VILLEDIEU, 2005 - D. Université 2005 », Université d'Ottawa, 23 juin 2009 (dernière modification) (consulté le )
  6. Sonia Ouadhi, « Première Chaîne - Yanick Villedieu gagnant du Grand Prix du journalisme », RadioActu Canada, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]