Yang Hyong-sop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Yang, précède le nom personnel.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yang.
Yang Hyong-sop
양형섭 - 楊亨燮
Illustration.
Fonctions
Vice-président du praésidium de l'Assemblée populaire suprême
En fonction depuis le
(19 ans, 8 mois et 15 jours)
Président Kim Yong-nam
Président du Comité permanent de l'Assemblée populaire suprême
(chef de l'État de facto à partir de 1994)

(15 ans, 4 mois et 29 jours)
Président Kim Il-sung
Premier ministre Li Jong-ok
Kang Song-san
Li Gun-mo
Yon Hyong-muk
Kang Song-san
Hong Song-nam
Prédécesseur Hwang Jang-yop
Kim Il-sung (président de la République, 1994)
Successeur Kim Yong-nam
(président du praesidium de l'assemblée populaire suprême)

Choe Thae-bok
(président de l'assemblée populaire suprême)

Ministre de l'Enseignement supérieur de Corée du nord

(2 ans, 11 mois et 28 jours)
Premier ministre Li Jong-ok
Vice-Président du Comité permanent de l'Assemblée populaire suprême

(20 ans, 5 mois et 28 jours)
Président Choi Yong-kun

Hwang Jang-yop

Biographie
Date de naissance (92 ans)
Lieu de naissance Hamhung, Corée japonaise
Nationalité Nord-coréen
Parti politique Parti du travail de Corée

Yang Hyong-sop
Dirigeants de la Corée du Nord

Yang Hyong-sop est un homme d'État nord-coréen, né le . Il est le quatrième président du Comité permanent de l'Assemblée populaire suprême du 7 avril 1983 au 5 septembre 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Hamhung en 1925, Yang à fréquenter l'Université d'État de Moscou et l'Université Kim Il-sung, puis s'est marié à Kim Shin-sook, une cousine de Kim Il-sung.

Il a rejoint l'Armée populaire de Corée en juin 1950 (a peu près lors du déclenchement de la Guerre de Corée).

Entre les années 1960 et 1970, il a été chef de section puis secrétaire du Comité central du Parti du travail de Corée, directeur de l'École centrale du parti et Président de l'Académie des Sciences morales enfin il a été ministre de l'enseignement supérieur au début des années 1980.

Il a été vice-président du comité permanent de l'Assemblée populaire suprême de 1962 à 1983 mais en 1983 à la suite d'un différend entre Hwang Jang-yop (le président du comité permanent) et Kim Jong-il, Hwang a été demis de ces fonctions et Yang Hyong-sop en sa qualité de vice-président est devenu le président du comité permanent, fonction qu'il occupera jusqu'en 1998.

En 1994, à la mort de Kim Il-sung, le poste de président de la République a immédiatement été supprimé et Yang est devenu de facto le chef de l'État.

En 1998, une nouvelle constitution est promulguée, le comité permanent est remplacé par un praésidium et la fonction de président du comité permanent est divisé en deux: il y aura le président du praésidium de l'assemblée et le président de l'assemblée.

Kim Yong-nam est élu président du praésidium et Choe Thae-bok est élu président de l'assemblée. Il est cependant nommé vice-président du praésidium par Kim Yong-nam.

Le , lors d'un rassemblement de masses à Pyongyang, il a prononcé un discours faisant l'éloge du gouvernement nord-coréen pour la construction d'armes nucléaires.