Yan Greub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yan Greub (né le à La Chaux-de-Fonds) est un romaniste suisse.

Études[modifier | modifier le code]

Yan Greub étudie à la Chaux-de-Fonds puis obtient une licence en Lettres à l’Université de Neuchâtel et en 2002 un doctorat des universités de Neuchâtel et de Paris-Sorbonne.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Yan Greub est chargé de cours (1996) puis maître assistant (2002-2006) en langue et littérature françaises du Moyen Âge à Neuchâtel. Il a des engagements à temps partiel en 2000-2002 comme rédacteur au Französisches Etymologisches Wörterbuch (CNRS-ATILF) à Nancy, et collaborateur scientifique au Glossaire des patois de la Suisse romande à Neuchâtel.

Dès 2009, il est chargé de recherche au laboratoire Analyse et traitement informatique de la langue française (ATILF, Nancy). Il est depuis 2011 directeur du Französisches Etymologisches Wörterbuch, et dès 2018 directeur du Glossaire des patois de la Suisse romande à Neuchâtel.

Publications[modifier | modifier le code]

Extrait de ses publications.

  • Yan Greub, « La variation diatopique du lexique dans les farces françaises de la fin du Moyen Age », dans Variations linguistiques : "koinè", dialectes, français régionaux, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, , p. 15-24
  • Jean-Pierre Chambon et Yan Greub, « Note sur l'âge du (proto)gascon », Revue de linguistique romane, vol. 66, nos 263-264,‎ , p. 473-496 (lire en ligne)
    Ouvrage couronné du prix Albert Dauzat 2003, décerné par la Société de Linguistique romane.
  • Yan Greub, Les mots régionaux dans les farces françaises : étude lexicologique sur le Recueil Tissier (1450-1550), Strasbourg, Société de linguistique romane, , 403 p.
  • Yan Greub, Les régionalismes lexicaux du moyen français et la formation des français régionaux, d'après l'exemple d'un corpus de farces (1450-1550) : [Thèse], Neuchâtel,
  • Yan Greub, Recherche sur l'érotique dans la littérature française du XIIe siècle : [Mémoire de Licence], Neuchâtel, , 55 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Yan Greub sur le site de l’université de Neuchâtel