Yaminahua (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yaminahua
Populations significatives par région
Population totale 60=
Autres
Langues espagnol et portugais
Religions catholicisme
Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation des Yaminahua (en kaki, à la pointe nord-ouest de la Bolivie)

Les Yaminahua sont une ethnie amérindienne de l'Amazonie bolivienne établie dans le nord-ouest du département de Pando en Bolivie. Leur langue, le yaminahua qui est en cours d'extinction appartient à la famille des langues panoanes[1].

Les Yaminahua n'ont jamais été soumis au système des réductions jésuites. Durant la période du boom du caoutchouc (1879-1912) qui voit affluer vers le nord de la Bolivie nombre de colons venus du reste du pays, ils fuient, s'installant dans des zones innaccesibles[1]. En 1974, ils sont regroupés au sein de la mission de Puerto Yaminahua où les soixante derniers Yaminahua sont toujours localisés[1].

Ils pratiquent une agriculture de subsistance, la chasse et la pêche. La récolte des noix du Brésil leur permet d'avoir des entrées d'argent. Ils se rendent parfois en ville pour travailler[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Alvaro Díez Astete, « Los Yaminahua », in Compendio de etnias indígenas y ecoregiones : Amazonía, Oriente y Chaco, Centro de Servicios Agropecuarios y Socio-Comunitarios (CESA), Plural editores, La Paz, 2011, p. 137-142 (ISBN 978-99954-1-383-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (es) Las identidades en las grandes regiones de Bolivia, t. fascicule 2, UNIR (lire en ligne), p. 30