Yami-Doko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Yami-Doko' est un dispositif permettant à l'homme de se déplacer dans les airs. Il était utilisé au Japon au cours de l'Époque d'Edo, essentiellement par des mercenaires (Ninja) qui créèrent ainsi la légende des hito-washi (aigles humains).

Il s'agissait de cerf-volants géants ; régulièrement décrits dans la littérature comme "ancêtres du deltaplane", et qui faisaient partie de l'arsenal des ninja.

Le Yami-Doko pouvait servir à dresser une corde aux abords d'un immeuble par temps venteux pour que puisse s'y hisser le ninja ; ou permettre à celui-ci de s'échapper par la voie des airs en cas de fuite ce qui lui permettait d'amortir ses chutes.

On sait peu de choses sur les inventeurs de ce dispositif.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Comprehensive Asian fighting arts, Donn F. Draeger,Robert W. Smith
  • Encyclopédie technique, historique, biographique et culturelle des arts, Gabrielle Habersetzer,Roland Habersetzer
  • The Miko, Eric Van Lustbader
  • Nin-Jutsu. Le monde des Ninja, Roland Habersetzer,Watanabe Kondo,Walter Rausch
  • Ninjutsu: The Art of Invisibility, Donn F. Draeger

Voir aussi[modifier | modifier le code]